James Bond : Warren Ellis aux commandes et les Aston Martin de 007 à Lyon au salon Epoqu’Auto 2016

« Bond, mon nom est James Bond ». Les fans de 007 créé par Ian Fleming vont être ravis. Non seulement le scénariste Warren Ellis s’est penché sur son sort en adaptant les aventures d’un des personnages les plus « culte » de la littérature et du cinéma mais on pourra en plus, pendant le prochain salon Epoqu’Auto à Lyon du 4 au 6 novembre prochain, découvrir les très rares Aston Martin dont James Bond a pris le volant dans ses films.

James Bond 007 Côté adaptation Warren Ellis a fait fort et surtout a su ne pas dénaturer le personnage de 007. Dans le tome 1, VARGR, Bond commence par venger 008 et retourne satisfait à Londres car une drogue commence à faire des ravages sur le continent. M va lui confier une mission vitale sous les yeux de Moneypenny, charmante mais rompue, semble-t-il, elle-aussi aux méthodes de choc du service double zéro. Ingérable mais efficace, James va reprendre l’affaire confiée à 008. Pas question que la douce Albion soit contaminée par une nouvelle drogue. Au passage Bond fait un tour se servir parmi les derniers gadgets maison bien que toujours armé de son vieux Walther. Direction Berlin où Kurjak, spécialiste en prothèses bioniques doit l’informer. Dès son arrivée Bond se retrouve avec les mains d’une jolie brune autour du cou mais pas pour le plaisir. Kurjak jouerait-il un double jeu ? On retrouve totalement l’ambiance Bond avec Warren Ellis, humour noir souvent, décontraction mortelle, sourire en coin, action sans états d’âme et flegme british d’un Bond égal à lui-même. Le tout mis au goût du jour. Et le dessin très clair de Jason Masters y est aussi pour beaucoup. Il a donné vie à un Bond qui ne renie pas le look (le meilleur) de Sean Connery. Un découpage simple, clair efficace et une histoire où il y a comme d’habitude le grand méchant loup et le pas gentil Bond qui va lui faire un sort. A la fin de l’album une série d’illustrations signées par les meilleurs dessinateurs de comics clôture l’aventure dont on attend avec impatience les prochains épisodes.

James Bond 007, T1 VARGR, Delcourt, 16,50 €

Aston Martin en vedette à Lyon

Aston Martin DB5
La DB5 la plus belle et mythique Aston Martin de 007. Epoqu’Auto ®

Retour aux superbes bolides, à ses Aston Martin qui ont ponctué la route parsemée d’embuches de 007. Epoqu’Auto se déroule au parc exposition Eurexpo à Lyon du 4 au 6 novembre et les Aston Martin de Bond y sont en vedette cette année. Habitués au fil des éditions à découvrir des voitures d’exception, les visiteurs d’Epoqu’Auto vivront un moment sans précédent avec la présentation du plus formidable plateau Aston Martin jamais organisé jusque-là en France. Marque de légende, alliant la puissance à l’élégance et au raffinement britannique, Aston Martin sera l’une des principales attractions du 38e salon Epoqu’Auto. Durant 3 jours, dans les halls du centre d’exposition Lyon Eurexpo, le constructeur anglais proposera un plateau exceptionnel jamais présenté en France, pas même à l’occasion du centenaire de la marque, en 2013, assurent les organisateurs qui ont bénéficié de l’appui de TOTAL, partenaire de l’opération. Le constructeur a prêté un ensemble de voitures de légendes. Aux côtés de la superbe DB11, dernier joyau de la marque et sans doute la plus représentative du savoir-faire d’Aston Martin, les visiteurs d’Epoqu’Auto pourront admirer une vingtaine de modèles parmi les plus fabuleux.

Aston Matin DBS
La DBS du film Quantum of Solace. Epoqu’Auto ®

Rares dans les salons, les Aston martin sont aujourd’hui considérées comme de véritables objets de collection, dont les prix se sont envolés. « Tout simplement parce qu’elles sont exceptionnelles. Pour de très nombreux collectionneurs, en posséder une tient littéralement du rêve. Et lorsque celui-ci devient réalité, c’est un aboutissement pour les heureux élus », analyse Jeremy Scoones d’Aston Martin. Avant de glisser : « Sauf pour James Bond, naturellement, qui roule au volant de la DB10 et que nous félicitons d’avoir choisi Aston Martin. » Au programme pour Mister Bond la DBS Quantum of Solace, la DB10 Spectre et la plus mythique, la plus belle des Aston Martin la DB5. A noter que jamais comme le précise Claude Passot, le Commissaire général du salon, « un plateau de légende puisque ces voitures n’ont jamais été présentées toutes ensemble au même moment et dans un même lieu public. »

Organisé par le Club des 3A, le salon Epoqu’Auto fête cette année son 38e anniversaire. En dehors d’Aston Martin, les organisateurs proposeront trois autres plateaux vedettes consacrés à Delahaye, à Berliet et aux motos Follis. Comme tous les ans, plus de 140 clubs de marques et quelque 470 stands marchands seront également de la partie, tout comme les partenaires traditionnels du salon : L’Aventure Peugeot Citroën, la Fédération Française des Clubs Renault et Alpine, Autodiva, Youngtimers.

Eurexpo (Lyon – Chassieu)
Horaires: Vendredi 4 novembre 2016 9h-21h. Samedi 5 novembre 9h-19h. Dimanche 6 novembre 9h-18h
Une vente aux enchères aura lieu le dimanche 6 novembre 2016 à partir de 14h00
www.epoquauto.com

Aston Martin DB10 Spectre
La DB10 Spectre. Epoqu’Auto ®