Festival de Sérignan, tout est prêt pour les 26 et 27 septembre prochains avec Labiano et Vatine

Il avait été décalé mais maintenu le Festival BD de Sérignan, incontournable rendez-vous pré-estival devenu automnal, Covid oblige. C’est donc les 26 et 27 septembre 2020 qu’il aura lieu sous réserve cependant d’une évolution de la situation sanitaire. On se refait un point sur les auteurs, les albums nominés pour le prix, les animations.

Festival BD de Sérignan 2020

Les auteurs, en voici la liste mise à jour communiquée par Jean-François Marty, Directeur des Affaires Culturelles et du Patrimoine de la ville. On sait que c’est Olivier Vatine qui signé l’affiche et donc président de cette édition. Il y aura finalement Boiscommun, Bourgne, Carbone, Anna Chronique, Dobbs, François Fléché, Philippe Gerbaud, Eric Hubsch, Julié, Kéramidas, Labiano, Laitram, Mic, Miya, Monsieur K, Mourier, Neidhart, Pelet, Isabelle Rabarot, Roman, Tarrin, Touïs, Valp, Vastra, William.

Des nominés pour Les Prix de la Ville et de la Narration

Chaque année, la Ville de Sérignan invite et remet un prix à un dessinateur pour la qualité de son premier album
édité en France. Le lauréat reçoit une sculpture originale du plasticien Lionel Laussedat et une dotation de la Ville de Sérignan. Le jury se compose du Président du festival, deux journalistes spécialisés BD, d’un professionnel de la Région Occitanie, d’un bibliothécaire et un lecteur de la médiathèque. Ce prix sera remis par
Olivier Vatine, président du Jury, le samedi 26 septembre à 18h30 sous le chapiteau. Cette année le Prix de la Ville sera doublé d’un prix proposé par l’Agglo, le Prix de la Narration remis en collaboration avec la Médiathèque d’Agglomération André Malraux.

Sont invités et en compétition :

Festival BD de Sérignan 2020 Pauline Bertal, illustratrice diplômée de l’École Pivaut, école supérieure des arts appliqués à Nantes (2012-2015). Pour son diplôme, elle avait voyagé en Corée avec le conte Frère lune et sœur soleil (2016). Puis, elle partit en bateau pour L’île au trésor (2016) dans la collection Harrap’s des éditions Larousse. Elle est illustratrice de Sur la piste des chimères (2018), écrit par Catherine Latteux. Elle réalise Maïana son premier album de bande-dessinée avec Carbone au scénario aux éditions Jungle.

Joris Mertens, né en 1968 en Belgique, a commencé à travailler pour le cinéma et la télévision en tant que Directeur artistique indépendant, graphiste pour accessoires, photographe et artiste storyboard. Habitué au monde de la narration visuelle, l’essentiel pour lui est de montrer plus que dire les choses. C’est donc tout naturellement qu’en parallèle de son activité, qu’il commence la peinture et le dessin. Les décors urbains et le cinéma sont d’ailleurs une grande source d’inspiration. Béatrice, imaginé à partir d’un vieil album photos trouvé dans une friche, est un projet qu’il a muri pendant des années,  son premier album aux éditions Rue de Sèvres.

Lucie Quemener, issue de la promotion Arthur De Pins de l’Académie Brassart Delcourt (2017), elle a signé son projet personnel, Baume du tigre aux Éditions Delcourt. Elle y parle du poids que transmettent les immigrés à leurs enfants et leurs petits-enfants, de l’émancipation du cercle familial et des conséquences des choix d’une génération sur les suivantes. Un récit inspiré de l’histoire de sa propre famille : un projet très personnel.

Artiz Trueba, a travaillé sur plusieurs dessins animés et projets d’animation pour Ikastolen Elkartea, le groupement d’écoles basques dédié à la promotion d’une éducation de qualité. Buyan, aux éditions Akileos, est sa première bande dessinée en tant qu’auteur de bande dessinée avec au scénario les frères Etxeberria. Une œuvre qui a été publiée en 2019 au Pays basque, aux États-Unis et en France. Actuellement, il collabore à la conception artistique du film d’animation Winnipeg et développe avec son scénariste Pello Gutierrez sa prochaine bande dessinée Palabra.

Labiano s’expose à la Médiathèque

Hugues Labiano
Hugues Labiano. JLT ®

Le vendredi 25 septembre à 18h00 aura lieu le vernissage de l’exposition d’Hugues Labiano : Le Lion de Judah. Cette exposition se tient du 15 septembre au 17 octobre à la Médiathèque 146 avenue de la Plage à Sérignan. On se souvient du premier tome de cette nouvelle série sous le crayon toujours aussi enthousiasmant, vivant de Labiano et scénarisé par Stephen Desberg.  Les années trente en Afrique, un personnage hors du commun et une interview sur ce titre donnée par Labiano à Ligne Claire en janvier dernier.

Et Olivier Vatine mis au banc

Olivier Vatine
Olivier Vatine. JLT ®

Toujours le vendredi 25 septembre à 19h00 Olivier Vatine sera mis au banc pour une  performance graphique devant la Médiathèque. Olivier Vatine – président du 25ème Festival BD de Sérignan – va réaliser une performance graphique sur un banc en forme de livre. Ce concept qui porte le nom de « Books about Town » est importé de Grande Bretagne, en France, il a pris le nom de « Livres à deux places ».  Ces bancs, décorés par des illustrateurs et des artistes et exposés à Londres, à Paris ont pour but de permettre aux passants d’explorer le patrimoine culturel de leur capitale, de promouvoir les artistes du pays et de célébrer la lecture pour le plaisir. Chris Wilkinson, est le concepteur de la sculpture du banc « Books about Town ». Façonnée comme un livre ouvert, la sculpture est un support original pour les événements d’art urbain qui encouragent toutes les générations à raviver leur passion pour la lecture et l’écriture. La Ville de Sérignan a décidé à l’occasion de cette 25ème édition anniversaire de confier à Olivier Vatine un de ces banc. Ce banc une fois achevé sera implanté dans la commune et sera le premier d’une série qui viendra illustrer ce lien si particulier qui relie l’histoire de Sérignan à la bande dessinée, un peu comme les fresques que l’on trouve sur les murs d’Angoulême.

Olivier Vatine
Les albums de Vatine