Étienne Willem, un artbook très glamour

Étienne Willem sera l’invité d’honneur, président, créateur de l’affiche du prochain BD Plage à Sète les 26 et 27 août. Alors que vient de sortir le tome 2 des Ailes du singe, les éditions Paquet lui consacrent un superbe Artbook glamour à souhait qui revient sur sa carrière. L’Épée d’Ardenois s’ajoute aux Ailes du singe et à quelques dessins moins connus, des illustrations, des projets abandonnés. Reste au total un coup de crayon enthousiaste, joyeux, enlevé et charmeur. Willem s’est désormais imposé comme un incontournable mélangeur de genres toujours bourré d’idées.

Étienne Willem ArtbookOn ouvre la bal par des pin-up. Willem signe avec Les Ailes du singe une série animalière mais aussi d’aviation. Donc de jolies filles s’affichent, mascottes d’avions ou meneuses de revue. A retenir la double page sur le jazz band Big Bad Voodoo Daddy avec Lydia moulée dans une robe bleue entourée de ses musiciens. Des femmes encore à la Bonnie et Clyde ou en dangereuse tigresse. On passe ensuite à des croquis préparatoires de personnages du dernier album dont un Cecil B. DeMille bulldog colérique. Willem a un trait qui peut accentuer les détails d’un caractère mais sans jamais tomber dans une caricature outrancière.  Et on continue avec une revue de souriante le plus souvent mais aussi parfois réaliste des personnages pour arriver à L’Épée d’Ardenois, une série qui a permis à Willem de se faire connaître. Animaux et humains se partagent la vedette des pages.

Des projets aussi, des pages d’essai, on a aimé le détour steam punk dans une fin du XIXe mécanique.  Et il y en a encore beaucoup à découvrir dans cet artbook, des avions super léchés dont un Spitfire (chez Paquet rien de plus normal). Tout s’assemble, se mélange, avec humour, pour le plus grand plaisir du lecteur qui découvre si il en était besoin toutes les facettes du talent d’Étienne Willem.

Étienne Willem Artbook, Paquet, 20 €