L’Épée d’Ardenois T4, une fin très politique

Une fresque médiévale animalière, on ne présente plus L’Épée d’Ardenois dont le dernier tome vient de sortir. C’est la panique à Oddenbourg dont il faut exfiltrer le roi. Et quant à l’épée c’est Garen qui l’a, bien qu’il ne fasse pas l’affaire de tous. Étienne Willem a un coup de crayon magique et ses personnages un petit côté Disney pour Robin des Bois.

L’Épée d'ArdenoisOddenbourg est tombé sous les coups des Vautres. Le roi Tancréde a fui la ville pendant que le seigneur Arthus se sacrifie pour faire diversion. Garen qui a l’épée d’Ardenois rejoint le marais des bannerets où est réfugié le roi dans le château des Bièvres. Arthus et La Fouine y sont aussi. Il va falloir tenter de réunir les trois royaumes pour vaincre les Vautres. Pour conserver l’épée, Galen va affronter les autres prétendants.

Manigances, trahisons, magie, il y a des surprises de taille dans ce tome 4. Garen sera un héros malgré lui. La politique déjà a des raisons que la raison ignore. Une belle histoire encore une fois superbement dessinée par Étienne Willem que l’on espère retrouver très vite.

L’Épée d’Ardenois, Tome 4 Nuhy, Paquet, 14 € ou 25 € la version luxe dos toilé avec les crayonnés

Nuhy