Le Guide du Mauvais père, le tome 3 avec Guy Delisle

Non, franchement, pas un instant on aurait pu se douter que Guy Delisle était, à ce point, un père indigne. Enfin un mauvais père. N’accablons pas outre mesure un auteur qui continue avec talent, humour et tendresse de nous faire sourire. A la limite dans ce troisième tome, on se demande qui est le plus à plaindre, l’auteur, le narrateur, ou ses enfants. Pour se faire une idée, plongez-vous sans faute dans ce florilège d’histoires courtes, vécues par lui ou ses copains, qui ont toutes pour point commun la vie trépidante d’un papa poule, faux calme, mais finalement pas si mauvais père que ça.
Le Guide du Mauvais Père
Il a tout essayé, faire un cours de grammaire en lisant à sa fille Harry Potter? Pas idiot mais faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages comme disait Audiard. Idem pour Louis, le fils, à qui il demande d’aller voir si le briquet jeté dans le barbecue… Alice chante Trenet, a peur des claques alors qu’elle n’en n’a jamais reçues. Ces enfants, ma pauvre dame, on ne pourrait pas les inventer de nos jours. Cela dit la vision de la vie que l’auteur donne à sa fille a de quoi la faire devenir neurasthénique.

Bon, allez, ils les aiment ses enfants. Guy Delisle pousse le trait de mieux en mieux, normal, accentue le débat et on le suit avec plaisir ce pince sans rire qu’on aimerait bien voir dans l’intimité du cocon familial. Un dessin sobre, net, et enjoué avec des textes bien ciselés. Le succès est depuis le tome 1 au rendez-vous. Et ça va continuer.

Le Guide du Mauvais père, T3, Shampooing, 9,95 €

Le Guide du Mauvais Père
Guy Delisle ®