Le Sang de la vigne T2, les sanglants mystères de Château Yquem

Le tome 2 du Sang de la Vigne se passe à Yquem. On se souvient de la série TV dans laquelle le nom du héros des romans à changé. Pour la BD c’est bien Benjamin Cooker le héros, auteur d’un guide viticole à succès et détective à ses heures. Aux commandes Sandro pour le dessin qui humanise son trait, Eric Corbeyran au scénario pour une adaptation de Alaux et Balen, les romanciers.

Près de Château Yquem, un couple de retraités sans histoires, les Lacombe, se fait trucider dans son lit. Et Benjamin Cooker flanqué de son adjoint Virgile va se pencher sur ce qui ressemble à un secret de famille. Virgile croise le chemin d’une jeune femme qui dit se nommer Camille. Cooker envoie Virgile à Cahors où un de ses amis est viticulteur et en sait beaucoup sur Léa l’héritière des Lacombe qui vendangeaient à Yquem. Les parents de Léa on été tués dans un accident. Léa est une suspecte idéale bien qu’un inconnu ait été appréhendé. Les Lacombe avait un secret, ils se faisaient payer en bouteilles d’Yquem pendant des années à chaque vendange. Une vraie fortune avec le temps.

Une histoire assez bien ficelée avec comme toujours dans la série des informations passionnantes sur l’histoire des grands crus. Le personnage de Cooker est très charismatique et le tout forme un ensemble sympa qui se laisse agréablement lire.

Le Sang de la vigne, Tome 2, Noces d’or à Yquem, Glénat, 13,90 €

Noces d'or à Yquem