Les Psy T22, on tire le rideau de fin

Un coup de chapeau pour le départ à la retraite des Psy, série qui a égayé les pages de Spirou au total à travers 22 albums. En 1992, Bédu et Raoul Cauvin avaient, avec le personnage de leur héros psychiatre, traité nos petits malheurs, vrais ou inventés. Un dernier album qui vient clôturer définitivement une série qui, peut-être, ne correspondait plus soit à la ligne éditoriale, soit aux souhaits de rentabilité drastiques actuels. Allez savoir. Les Psy, c’est donc fini. Raison de plus pour se plonger dans ce chant du cygne d’un des toubibs les plus sympathiques de la spécialité. Bonne humeur garantie. Publié pour la première fois en album en 1994, Les Psy se termine après 25 années d’humour décalé mais bien vivant et percutant.

Les PsyIl aura tout vu le psy, des cas comme il y en a peu. Le roi du vélo qui court en tête et ne veut pas être dépassé. Ouverture de ce 22e album. Attention, danger car le psy accompagne ses patients et finit souvent avec eux à l’hôpital, tout cassé. Il peut aussi y avoir maldonne comme avec une cliente qui refuse de monter en voiture suite à un accident. Il peut se montrer autoritaire et se faire embarquer pour violence. Il a souvent des états d’âme le psy. Sa femme l’aide comme elle le peut son Antoine. C’est son prénom le Psy. Depuis ses débuts, il aurait dû y laisser la peau avec la bande de bras cassés tracassés du bocal qu’il a comme patients. Une hôtesse de l’air au sourire professionnel quoiqu’il arrive, des symptômes qui le touche aussi l’obligeant à aller consulter un confrère, il fait face et réussit quand même à guérir des cas douteux. Sans devenir fou lui même mais tout juste.

Des gags qui ne faisaient pas dans le sérieux mais dans l’humour parfois un peu facile mais toujours drôle et bienveillant, Bédu et Cauvin ont envoyé leur Psy à la campagne élever des chèvres. On va lui souhaiter au Psy une belle et longue retraite. Encore qu’avec lui, si on chasse le naturel il revient au galop. Il va nous manquer.

Les Psy, Tome 22, Vive la retraite ! Dupuis, 10,95 €

Vive la retraite !