Le Chant du Cygne T2, le dénouement et une exposition au Coffee Spoune à Paris

On avait laissé les hommes de la section du lieutenant Katzinski en pleine cavale. Ils ont entre leurs mains une pétition qui demande l’arrêt des boucheries inutiles en cette année 1917. Mais la hiérarchie militaire veut étouffer la révolte dans l’œuf. Dans ce Chant du Cygne Tome 2, on va savoir ce qu’il va advenir de la pétition. Attention on ne refait malheureusement pas l’Histoire et les politiques sont déjà des girouettes. A l’occasion de la sortie de l’album signé par Cédric Babouche, Xavier Dorison et Emmanuel Herzet, les Éditions du Lombard et le Coffee Spoune organisent une exposition des planches originales. Vernissage en présence des auteurs le mercredi 13 janvier à partir de 18h30 au Coffee Spoune, 36 Rue Saint-Sébastien, 75011 Paris.

Le Chant du CygneAvril 1917. Une poignée de Poilus tente de rejoindre Paris pour remettre à un député la pétition de la côte 108 signée par des milliers de soldats. De quoi jeter un trouble dans les certitudes des parlementaires qui valident les massacres des galonnés de l’état-major. Mais lieutenant Katzinski et ses soldats sont poursuivis par des gendarmes avec à leur tête un commandant gueule cassé héros de guerre mais intraitable. Il va y avoir combats entre les mutins et leurs poursuivants, victimes à la clé ce qui ne va pas simplifier les choses. Grâce à l’aide de civils, les hommes de Katzinski progressent vers Paris car ils veulent éviter les offensives bientôt prévues par le général Nivelle.

Il y a un côté très humain dans cette balade sans retour. Chaque personnage a ses motivations, ses doutes. Comme le dit le député à qui on remet la pétition, c’est la politique qui gouverne, pas l’héroïsme. Nivelle pourra faire tuer 200 000 soldats de plus avant que Pétain n’arrête les frais et que les mutineries cessent. Une page d’Histoire longtemps occultée à laquelle Le Chant du Cygne donne un relief particulier et captivant. Signé par Xavier Dorison et Emmanuel Herzet pour le scénario, le dessin à l’aquarelle de Cédric Babouche surprend parfois par son mélange de réalisme et de tendances manga mais donne une fougue imparable au texte.

Le Chant du Cygne, Tome 2, Le Lombard, 14,99 €

Le Chant du Cygne