Un Spirou multi couvertures en hommage à Raoul Cauvin le 22 septembre 2021

Il l’a bien mérité Raoul Cauvin, lui qui aura été un des piliers de Spirou, créateur de séries mythiques au succès inégalé. Spirou lui consacre un numéro spécial avec des Unes différentes qui reprennent quelques-uns de ses personnages phares dessinés par ses complices. Pour la couverture de ce numéro hors normes, quatre des dessinateurs parmi les plus emblématiques qui ont travaillé avec Cauvin, ont été partants pour leur permettre à chacun de lui tirer un dernier coup de chapeau. Il existera donc quatre couvertures différentes de ce numéro spécial, signées Philippe Bercovici, Marc Hardy, Willy Lambil et Tony Laudec. Sortie en kiosques le 22 septembre 2021 numéro 4354.

Comme le rappelle le communiqué de Dupuis, dire que Raoul était un monument du journal Spirou est un euphémisme. Né en 1938, comme le journal, Cauvin, qui nous a quitté le 19 août dernier, avait fait ses débuts en 1960 aux éditions Dupuis comme lettreur, puis caméraman au département dessin animé. En parallèle, il commencera à écrire des scénarios pour des auteurs de la maison et fera son entrée au sommaire du journal Spirou en 1965, pour ne plus jamais le quitter.

On connait la suite. Raoul Cauvin a écrit de très belles pages de l’histoire de la bande dessinée, en créant des séries cultes comme Les Tuniques bleues, Les Femmes en blanc, Les Psy, Cédric, L’agent 212, Sammy, Pauvre Lampil, Le vieux bleu, Cupidon. Son imagination fertile l’amènera à collaborer avec des dizaines de dessinateurs au fil des ans, explorant tous les versants de l’humour grand public, dont il était l’un des maîtres. Cauvin était un dialoguiste doué et un formidable aventurier sur canapé, son lieu de travail, depuis lequel il laissait vagabonder son esprit pour écrire ses albums. Toujours partant pour amuser ses lecteurs, Raoul Cauvin participait volontiers à toutes les animations du journal Spirou, de la plus sérieuse à la plus loufoque, comme lorsqu’il accepta de raser sa moustache pour un concours où l’on pouvait gagner un poil de la plus célèbre bacchante de la BD.

Pour ses 70e, 75e , puis 80e anniversaires, Raoul Cauvin avait été à l’honneur dans des numéros spéciaux. Aucun auteur n’avait connu autant de fois les joies de la couverture ou des numéros de célébration. De son vivant, Cauvin était déjà devenu une légende. La rédaction et les auteurs lui rendront hommage dans le numéro 4354 à découvrir en kiosque le 22 septembre. Il comprendra un cahier spécial, des planches inédites et de nombreux témoignages pour célébrer ce grand scénariste de l’histoire du journal. Et se souvenir de tous les bons moments de lectures offerts par Raoul Cauvin pendant ces plus de 55 ans passés dans Spirou.

Journal Spirou n°4354, 22 septembre 2021, Hommage à Raoul Cauvin, 2,70 €