Ma grossesse, un pour tous et tous pour un

Un sujet de saison, bien que traité avec du retard, alors que se profile une naissance divine en cet avant Noël. Dans Ma grossesse, tout le monde s’en mêle, Sandra Camilleri et Loudia Gentil ont co-scénarisé ces grands et petits moments qui ont pour objectif d’avoir une des plus grandes joies que la vie puisse donner, avoir un bébé. Lili L’Archi a bien illustré, dessiné d’un trait simple et efficace, mis en scène, ce reportage sur le (très) vif dans lequel on se retrouve tous, parents, enfants qui le deviennent à leur tour et petits-enfants bien sûr. La roue tourne très vite mais finalement les fondamentaux, comme le montre le trio d’auteures, sont toujours là.

Ma grossesse

Qui veut un bébé ? L’homme, la femme ? Et dans quelle aventure on s’embarque ? Inutile de demander conseil à sa mère. Mais elle ne s’en privera pas la génitrice initiale. Ni la belle-mère. Une grossesse, c’est participatif. Louise va vite le découvrir et en prime il faut assumer le mâle, le boulot, la fatigue, les courses et les nausées des premiers mois. Un calvaire qu’il faut annoncer, découvrir la différence entre périnée et Pyrénées. Les kilos qui débarquent pour un petit bébé qui ne va pas tous les absorber. De l’humour, il en faut et Louise et Clément, couple sur la sellette et la balance, en ont. S’engueuler en se vouvoyant, la classe. Échographie, la mamie (ou le papy, mais oui) qui refuse qu’on l’appelle comme ça, un surnom à chercher pour la vie, et les autres qui débarqueront un jour. Les nuits sans sommeils, les biberons, le bébé qui braille, les vêtements qu’on se repasse, que du vécu, on peut témoigner mais du bonheur.

Tout le monde s'en mêle !

Impossible de ne pas se reconnaître dans cette saga, cette chronique au quotidien d’une première maternité. Et oui, après, on a de l’expérience et c’est encore autre chose. Les enfants seconds disent tous qu’il se sont débrouillés seuls. Le patron qui redoute la grossesse de ses collaboratrices, le gynécologue pas toujours psychologue, les tensions de couple, on oublie tout quand l’enfant paraît. Promis, et superbement bien vu par Sandra Camilleri et Loudia Gentil avec tendresse pour mettre un terme à des préjugés qui, malgré tout, sont indestructibles. Des histoires courtes parfaites.

Ma grossesse, Tout le monde s’en mêle, Des Ronds dans l’O, 20 €

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous aimerez également