Petite Bédéthèque des savoirs, le cinéma, le tatouage, le hasard et le droit d’auteur complètent la collection

Inaugurée en janvier dernier, la Petite Bédéthèque des savoirs continue sur sa lancée. Collection qui a de l’idée et donne des idées, ce sont les éditions du Lombard qui en est à l’origine. Dans des formats poches, couverture cartonnée rigide, ces petits bouquins malins unissent un dessinateur et un spécialiste sur un thème précis pour mieux comprendre le monde qui nous entoure, sans tabou et avec intelligence, divertir en instruisant. Quatre nouveaux livrets sont de sortie, du nouveau cinéma hollywoodien au droit d’auteur, en passant par le tatouage et le hasard.

Le nouvel Hollywood Avec le Nouvel Hollywood, c’est Brüno qui est au dessin avec aux textes Jean-Baptiste Thoret. On passe directement au cinéma des années soixante-dix, celui qui a été débridé par la guerre du Vietnam, traumatisme sans précédent pour les USA. De Easy Rider à Apocalypse Now, on revient sur une quinzaine d’années qui vont voir naître des films mythiques. On citera Bonnie and Clyde, La Horde Sauvage, le retour du film d’horreur comme La Nuit des morts-vivants en noir et blanc. Le polar fait peau neuve avec Bullitt et L’Inspecteur Harry. Le film catastrophe embarque sur le Poséidon et dans La Tour infernale. La fin sonnera avec le retour de l’aventure et du héros américain pur et dur. Un ouvrage passionnant qui remet en perspective une époque de cinéma de qualité que Brüno illustre avec son trait toujours aussi expressif.

La Petite bédéthèque des savoirs, T7 Le nouvel Hollywood, Le Lombard, 10 €

Le tatouage Deuxième thème de la Bédéthèque, le Tatouage avec Alfred aux pinceaux. Jérôme Pierrat écrit et Alfred dessine cet essai sur un art qui a désormais porte ouverte sur toutes les générations après de longues années d’oubli ou de mépris. Pratiqué depuis des siècles, voir plus, le tatouage est un phénomène admis et qui touche tous les milieux. On revient sur son histoire et l’interdiction par Constantin puis par l’Église. Le tatouage c’est païen. Marins, bagarreurs, taulards, il faudra du temps pour que le tatouage retrouve ses lettres de noblesse grâce aux traditions des îles. Maori, Japonais, tradition et modernité se retrouvent. Aujourd’hui le tatouage fait partie intégrante de notre vie quotidienne.

La Petite bédéthèque des savoirs, T8 Le tatouage, Le Lombard, 10 €

L’exposition sur la Petite Bédéthèque au Salon du Livre 2016 réalisée par Le Lombard