Les Enquêtes de Lord Harold, un ingénu astucieux

Il est jeune, riche, noble et anglais, ce qui va très bien ensemble. Mais Lord Harold Alaister Cunningham Talbot, douzième du nom, a une passion. Il veut être policier, mettre en œuvre les techniques les plus modernes d’investigation. Ce qui en ce XIXe siècle victorien n’est pas gagné. Mais il est têtu le jeune lord. Flic il veut être, Bobby il sera. Philippe Charlot et Xavier Fourquemin (Le Cimetière des innocents) lui ont concocté un destin mouvementé mais très sympathique pour ses lecteurs. Sortie le 8 janvier.

Les Enquêtes de Lord HaroldAvec son costume de Bobby, habillé par son valet, Harold peut rejoindre le commissariat de Blackchurch où il est attendu, par piston. Un endroit qui n’est pas de tout repos, dans un des pires quartiers de Londres. Harold va travailler, une hérésie dans une famille où on ne fait en général que gérer sa fortune, la compter. Complètement ignorant de la vie au quotidien du bon peuple de Londres, surtout les plus pauvres, Harold va aller de découverte en étonnement. Flanqué de son bulldog Hermés, il débarque dans une taverne louche dirigée par une charmante jeune femme. Quand il arrive dans le commissariat délabré, il est accueilli comme une sommité et personne ne croit en sa volonté d’être enquêteur. Et pourtant.

Il n’est pas tout seul dans sa galère. Le Connétable de la Tour de Londres a lui-aussi des vues sur Blackchurch. Harold un gentil qui a un cœur d’artichaut et ne sait rien de la vraie vie, sera un ingénu qui met les pieds dans les plats tout en ayant un vrai talent d’enquêteur. C’est frais, drôle et bien bâti. La série est dans la lignée des Quatre de Baker Street. Fourquemin a un joli trait de crayon affiné, qui se confond avec l’histoire et la révèle. Dialogues également peaufinés, ce lord Harold a du charme et des mystères à résoudre à la pelle.

Les Enquêtes de Lord Harold, Tome 1, Blackchurch, Vents d’Ouest, 14,50 €

Blackchurch