Bettie Page, la pin-up mythique par Berardinis

Elle est un fantasme incontournable et quand on cherche bien on s’aperçoit qu’elle a inspiré pas mal d’auteurs de BD comme Berthet dans le rôle de séductrice et de femme fatale. Elle a aussi été une héroïne de comics. Bettie Page est une idole qui a envahi l’imaginaire de plusieurs générations. Olivia De Berardinis en a fait son modèle favori et ses tableaux sont saisissants de force et de beauté. Avec ce recueil que publie les éditions Graph Zeppelin on se glisse avec bonheur dans un univers de rêve que Bettie Page mieux que personne symbolisait.

Bettie Page par OliviaC’est Olivia De Berardinis qui le dit : « Il n’y a eu aucune star de ce genre avant elle. Marylin Monroe avait des prédécesseurs, pas Bettie ». Et c’est vrai. Il suffit de feuilleter les pages de l’album. Archi-connue au moins en photo depuis sa couverture de Playboy en 1955 mais d’une rare discrétion sur sa vie privée, Bettie aurait pu être une star de cinéma. Sauf qu’elle a du caractère et a envoyé au loin les vieux crocodiles des majors qui avaient d’autres vues sur elle. On ne se demande même plus qui est vraiment Bettie, pin-up de choc, au regard canaille mais aussi tendre que le trait et les couleurs de Olivia De Berardinis subliment tout en lui gardant son mystère. Un physique parfait, une frange, un visage que rehausse des yeux charmeurs, Betti en guêpière, en bunny, en infirmière ou en diablesse, entourée de guépards, les cinquante tableaux de ce recueil on été pour la plupart publiés dans Playboy au début des années 2000.

Bettie Page est une pin-up comme celles qu’accrochaient les GI’s dans leur chambrées ou que les pilotes peignaient sur le nez de leurs avions pendant la seconde guerre mondiale. Sauf que Bettie c’est plus qu’une synthèse, c’est un mythe vivant. Et Olivia De Berardinis l’a validée, l’a magnifiée. Fausse soumise Bettie parle dans le recueil dans une interview exclusive. On saura que sa vie n’a pas été toujours simple mais que, pour elle, personne n’a su mieux qu’Olivia la rendre encore plus belle. Un compliment car les photos de Bettie parlaient déjà d’elles-même. Un collector ce recueil dans lequel la beauté intemporelle de Bettie Page décédée en 2008 explose au grand jour.

Bettie Page par Olivia, Éditions Graph Zeppelin, 30 €

Bettie Page par Olivia