Hercule Poirot, drame en trois actes pour le club des quatre

Un nouveau Poirot, Hercule bien sûr, qui au moins pendant une grande partie de ce drame en trois actes, fait une sorte de figuration intelligente. Mais qu’on se rassure, Poirot saura résoudre cette énigme adaptée d’Agatha Christie par Frédéric Brrémaud (Un Capitaine de quinze ans) qui signe mise en scène et dialogues sur le dessin des personnages, des décors et des costumes d’Alberto Zanon (A.B.C. contre Poirot) sans oublier les éclairages de Fabien Alquier. Un clin d’œil à coup sûr au générique d’un Au Théâtre ce soir, ce qui est bien normal puisque c’est un drame très intimiste, sur une scène ou malgré tout les trois actes vont être subtilement sanglants et aux rebondissements surprenants. Un très bon cru qui dénote par son originalité sur un dessin très convaincant.

Hercule Poirot

Une villa en bord de mer, un acteur célèbre sur le retour Charles Cartwright, ses amis Satterthwaite, détective à ses heures, Bartholomew Strange, médecin, la jolie Hermione dite Pomme et quelques autres invités aux pédigrées variés dont le bien connu Hercule Poirot. Cocktail de bienvenue et le pasteur Babbington meurt sur le coup. Meurtre ou malaise fatal ? Poirot est formel. Accident médical. Seule Pomme n’y croit pas d’autant que peu de temps après Bartholomew Strange passe l’arme à gauche dans les mêmes conditions. Et cette fois c’est un empoisonnement à la nicotine. Mais quel lien avec le premier mort et quels étaient les invités présents aux deux réceptions ? Charles Cartwright, Satterthwaite et Pomme décident de mener l’enquête et commencent à trouver des indices troublants, des menaces de chantage, des profils de coupables se dessinent mais pour quel mobile ? Il ne reste plus à Poirot qu’à entrer dans la danse, former avec le trio le club des quatre.

Drame en trois actes

Avec Agatha il faut s’attendre à tout en fait ne rien prévoir, conclure. Maîtresse du suspense elle a le don de la surprise, de la manipulation, du visible tellement évident qu’on ne peut y croire. Drame en trois actes est dans la lignée et a parfaitement été mis en images. Ce qui est d’autant plus notable que le texte joue comme tous les Christie un rôle majeur. On a un petit bijou machiavélique qui ne s’ouvrira à la solution qu’après répétition, première et dans la salle d’un théâtre. Une très belle pièce en trois actes.

Hercule Poirot, Drame en trois actes, Paquet, 16 €

4.2/5 - (6 votes)