Agatha Christie prend ses quartiers chez Paquet

Elle est sûrement non seulement l’auteur la plus adaptée sous toutes les formes mais aussi un monument du roman policier au sens le plus strict du terme. Agatha Christie est un phénomène et même si on connait presque par cœur quelques-uns de ses plus célèbres titres il y a toujours quelque chose de neuf, d’inédit si on décortique bien le contenu. Les éditions Paquet ont ouvert leur portes pour une collection à son nom à ce monument qui a publié soixante-six romans, quatorze recueils de nouvelles et vingt pièces de théâtre. Ses livres se sont vendus à deux milliards d’exemplaires dans le monde ce qui sauf erreur est exceptionnel, jamais égalé pour ce genre de littérature. A part la Bible. Trois titres sont au catalogue, de Miss Marple à Hercule Poirot ou au moins connu Beresford dont France 2 avait proposé une adaptation savoureuse, Associés contre le crime, avec un couple parfait, Catherine Frot toujours aussi charmante et un André Dussollier bourré d’humour.

Hercule PoirotLe Crime de l’Orient-Express est le classique par excellence. Benjamin von Eckartsberg et Cahiko au dessin prenne le train avec Hercule Poirot pour un voyage qui va se transformer en une enquête compliquée et à l’issue incertaine. A Istanbul Poirot retrouve son ami Bouc directeur des Wagons Lits. L’Orient-Express accueille ses passagers qui sont semble-t-il un peu tendu. Un certain Ratchett se dit menacé. Le train est bloqué par la neige. Il ne reste plus qu’à découvrir qui va être la victime. Ratchett bien sûr mais qui est le ou la tueuse ? Du bon travail de la part du scénariste car il a su restituer l’ambiance Christie dans un huis-clos machiavélique. Même constat pour le dessin très réaliste mais dans le ton. A noter que ce polar a été inspiré par l’enlèvement du fils du pilote Lindbergh et que François Rivière, grand spécialiste d’Agatha en avait fait déjà une adaptation en BD.

Hercule Poirot, Le Crime de L’Orient-Express, Paquet, 16 €

Miss MarpleUn Cadavre dans la bibliothèque permet à Miss Marple de faire ses débuts au moins dans cet album car c’est la seconde aventure de la célèbre détective, un brin casse-pieds qui vit à St. Mary Mead, petit village imaginaire et britannique. Quand son amie Dorothy découvre avec son mari Arthur une jeune femme morte et défigurée dans la bibliothèque de leur manoir, Miss Marple ne peut que venir mettre son grain de sel dans l’affaire. Ce qui va déplaire au moins dans un premier temps à la police, le commissaire Melchett et son adjoint Flem. Les soupçons se portent vers un artiste de cinéma qui habite non loin connu pour organiser des fêtes mouvementées. La cousine de la morte, Josie, est convoquée par les policiers. Un vrai pot de colle, Miss Marple mais perspicace, intuitive avec son air de grand-mère gâteau. Olivier Dauger en rupture provisoire d’aéronautique apporte sa ligne claire caractéristique à l’enquête qui a été remise en scène par Dominique Ziegler sans surcharge.

Miss Marple, Un Cadavre dans la bibliothèque, Paquet, 16 €

Les BeresfordEnfin place aux Beresford qui seront pour les lecteurs une découverte. Dans Mister Brown on est en 1919. Thomas Beresford démobilisé cherche un job et tombe sur sa jolie amie Tuppence Cowley. Il y a comme un coup de foudre qui va pousser les deux jeunes gens à monter une agence de détectives capable de s’occuper des affaires les plus déraisonnables. Ce qui est le cas de la disparition de Miss Fish. Elle était sur le Lusitania en 1915 coulé par les Allemands et au dernier moment un agent secret lui a confié un message avant d’être tué. Depuis son fiancé américain la cherche mais la jeune femme serait amnésique. Difficile défi pour les Beresford qui devront ne pas se laisser prendre au piège des apparences. Toujours une ligne claire encore une fois très réussie de Emilio Van der Zuiden mais par contre un texte souvent trop présent dans les bulles. Question de lettrage mais aussi de concision. Cela nuit un peu à la cohésion globale de l’album. De l’humour et de la joie e vivre avec ce couple qui rappelle aussi les Charles, Nick et Nora, un série TV US inspirée par Hammett.

Les Beresford, Mister Brown, Paquet, 16 €