Aéroclub des Colibris, la montpelliéraine Sidonie Farjon et son adorable famille aéronautique

Aéroclub des ColibrisUn petit clin d’œil à un album jeunesse très aérien dans la série Aéroclub des Colibris. La famille Zavion s’est agrandit. La montpelliéraine Sidonie Farjon a donné vie à un univers où les avions sont très humains, ont de grands yeux et des sentiments. Il y a le grand-père Tango, le papa Yankee et le petit dernier Oscar. Chaque Zavion a un nom qui correspond à l’alphabet aéronautique cher à Mort Shuman dans sa chanson Papa, Tango, Charlie.

Oscar veut voler comme tous les autres membres de la famille mais il a du mal à mettre les gaz. On est dans le registre des films Cars ou Planes. C’est une jolie histoire pour enfants avec beaucoup de bonne humeur et de gentillesse. De vrais « zincs » ont inspiré la scénariste et le dessinateur Jean Barbaud (Les Dézingueurs, Lieutenant Mac Fly). Il y a même un gros hélico Sikorsky devenu le docteur Kilo. Amusant aussi de chercher quels ont les avions qui ont servi de modèles à cette famille aérienne très sympathique.

Aéroclub des Colibris, Tome 1, Le premier vol d’Oscar, Chours, 11 €

Le premier vol d'Oscar