Cadres Noirs Tome 3, pognon roi

Le final du roman de Pierre Lemaitre adapté par Pascal Bertho au scénario et Giuseppe Liotti au dessin. Cadres Noirs c’est la vengeance sans pitié du petit méprisé contre le géant invincible. Théoriquement car Alain Delambre, on l’a vu dans les deux premiers tomes est certes intelligent mais aussi manipulateur envers et contre tous, famille comprise. Alors maintenant qu’il va être relâché après sa prise d’otages que va t-il faire du fric récupéré d’autant qu’il a du monde aux basques pour lui faire un mauvais sort. Du Lemaitre dont le talent que le duo a su bien retranscrire en BD. Une lecture du roman peut aussi s’imposer ensuite pour la qualité des mots, du style de Lemaitre, son sans de la narration.

AprèsIl va sortir de prison Delambre. Il s’en est bien tiré de sa prise d’otages grâce à sa fille avocate. Mais dehors on l’attend dont les hommes de main de Fontana. Où est le pognon qu’il a détourné ? Et sa famille est prise en otage. Charles et Romain les complices de Delambre savent qu’il est menacé et doivent lui remettre un papier à sa sortie donné par un homme de Fontana. Un numéro de compte où il fait qu’il vire l’argent, les dix millions. Il n’a que quelques heures sinon Nicole sa femme sera abattue. Mais elle aussi a compris que son mari s’est servi de leur famille. C’est Romain qui doit faire le virement mais Delambre a encore un coup possible pour contrer la société Exxyal, Cousin qui a un cadavre dans le placard. Sauf que Delambre et Charles sont un peu limite. Quelques euros et un vieux tacot alors que l’homme de main de Fontana a localisé Romain.

Cadres Noirs

Pas facile la vie quand tout dérape mais il y a une bonne étoile pour les justiciers amateurs. En plus il est borné Delambre et il ira au bout, si il ne se fait pas bouffer en route. Malin et déterminé, alors ? Un brin paumé et désavoué ? A voir de très près dans ce dernier tome, polar, crise sociale, états d’âmes au placard, pognon roi. Ce sera un plaisir de relire les trois albums d’une traite, cette aventure d’un Zorro moderne au dessin comme il fallait.

Cadres Noirs, Tome 3, Après, Rue de Sèvres, 16 €

3.2/5 - (4 votes)