Vente Maghen-Christie’s du 3 mai 2018, Miralles s’envole et Hergé confirme

On s’y attendait un peu au moins pour les grands noms désormais rois des ventes aux enchères de BD. Mais la vente du 3 mai 2018 organisée par Maghen-Christie’s a aussi ouvert la porte à des prix importants pour une grande auteur comme Ana Miralles qui, hormis ses planches, avait réalisé de superbes tableaux inspirés par sa série Djinn. C’est toutefois encore un Tintin qui a fait grimper les enchères.

Tintin
Hergé, couverture du Petit Vingtième n° 25 du 22 juin 1939. Estimation 500 000 – 600 000 € vendue 629 000 €. Christie’s-Maghen ©

Avec 79 % des lots vendus et un chiffre total de la vente qui se monte à 2 599 800 €, on peut dire que la BD continue a bien tenir ses promesses en matière de valeur sûre d’un marché pourtant riche en pièces proposées. Les maîtres historiques Franquin, Hergé, Jacobs et Morris ont obtenu des prix très élevés et Gibrat, Giraud, Manara et Vance ont vu toutes leurs œuvres trouver preneur.

La meilleure vente est donc un Hergé, Le Petit Vingtième – 1939 (une illustration originale, couverture du Petit Vingtième n°25). Estimation : 500 000 €. Prix réalisé : 629 000 € TTC (record pour une couverture du Petit Vingtième). Tous les originaux d’Hergé ont été vendus.

En ouverture de cette vente, une première partie était dédiée à Ana Miralles. Toutes ses œuvres ont été vendues. Les 16 pièces ont atteint 270 660 € TTC (estimation : 147 000 €). La meilleure vente de cette section est une illustration originale de Djinn La Rêverie bleue, acquise à 28 600 € TTC. « Cette vente assoit le rôle de la Galerie Maghen et de Christie’s dans la promotion de la bande dessinée. Le succès de la vente Miralles nous conforte dans la publication de catalogues consacrés à des auteurs contemporains », a précisé Daniel Maghen.

D’autres prix :

  • Morris, Lucky Luke – 1984. Illustration pour Le Figaro Magazine (estimation : 20 000 €) : 149 500 €
  • Jijé, Jerry Spring – 1970. Planche originale n°6 de l’album Le Duel. (estimation : 9 000 €) : 37 700 €
  • Vance, XIII – 2002. Planche originale n°9 de l’album Lâchez les chiens. (estimation : 12 000 €) : 33 800 €
  • Hergé, Tintin : 182 000 €
  • Jacobs, Blake et Mortimer : 84 500 €
  • Franquin, Modeste et Ponpon (record pour une planche de la série) : 44 200 €
  • Bilal, La Foire aux immortels : 44 200 €
  • Gibrat, Mattéo : 39 000 €
  • Gottlib, Pervers Pépère : 29 900 €
  • Cuzor, Cinq branches de coton noir : 9 750 €

Tous les prix sont donnés TTC.

Djinn
Djinn, La rêverie bleue. Estimation 10000-15000 € vendue 28 600 €. Christie’s-Maghen ©