2020, année de la BD, un concours de jeunes talents

On ne zappe pas une information aussi importante. 2020, année nationale de la bande dessinée, décidée en janvier dernier par Franck Riester ministre de la Culture, se prépare, s’ouvre avec le lancement d’un concours de jeunes talents porté par le Centre national du livre et destiné à trouver le créateur de l’affiche de l’événement.

BD 2020 « Pendant douze mois, la bande dessinée, art riche et populaire sera mise en valeur autour de nombreux événements dans nos territoires. Pour réussir cette année, j’ai souhaité fédérer toutes les énergies pour célébrer la création française et celles et ceux qui s’y consacrent. Ce concours est une belle opportunité pour des talents encore méconnus de rencontrer leur public et mettre en avant leur travail », Franck Riester, ministre de la Culture.

Intitulée « BD 2020 » et organisée conjointement par le Centre national du livre et la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image, en collaboration avec les services du Livre et de la Lecture et de la direction générale des Médias et des Industries culturelles du ministère de la Culture, cette année 2020 dédiée au 9e art s’annonce donc très riche en découvertes et propice à la mise en lumière des jeunes artistes de BD.

Jusqu’au 16 octobre prochain, tous les illustrateurs, pouvant attester de la publication d’au moins un jusqu’à cinq ouvrages de bande dessinée maximum, sont invités à participer à ce grand concours et à se connecter, pour ce faire, sur le site bd2020.culture.gouv.fr afin d’y déposer leur création et ainsi avoir peut-être la chance de devenir l’auteur du visuel officiel de BD 2020. Le jury désignera trois lauréats qui recevront respectivement des dotations de 10 000 €, 5 000 € et 2 000 €. L’identité du gagnant sera révélée et sa création dévoilée dans le courant du mois de novembre. Cela lui permettra d’accéder ainsi à une visibilité nationale et à une mise en lumière de son travail.

BD 2020

Un commentaire

  1. « Afin de lancer l’année de la gastronomie, les jeunes talents cuisiniers prépareront des repas. Seul le meilleur se verra payé. »

    Quel mépris

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*