Merci, c’est un beau roman, une belle histoire

Une belle histoire, une histoire d’aujourd’hui comme sait les écrire et les raconter Zidrou. Merci, qui donne son nom à l’album est une jeune fille qui se prépare à un dérapage incontrôlé mais un juge d’application des peines, humain et intelligent, va lui donner une chance qu’elle saisira et qui va changer sa vie.

MerciA Bredenne dans la Marne, pris au piège entre Paris et Disneyland, Marie, 16 ans a le tag facile. Pas la première fois qu’elle se retrouve chez les gendarmes. La jeune fille qui couvre ses copines qui l’ont aidé dans ses bêtises déboule devant le juge qui la suit. Il a de l’humour et du cœur. Il sait que braquer Marie ne servira à rien. Il faut qu’il l’intéresse, qu’il la motive, elle dont la maman est handicapé à la suite d’un problème cérébral. Elle a des idéaux, Marie, même si elle ne le sait pas encore. Changer le monde ? Ok mais tout changer. Marie va écoper de 150 heures de travail d’intérêt général au sein du conseil municipal de son village. Et, attention les yeux, va y avoir de l’idée sur le tapis, de la remise en question petit à petit et Marie qui a va convaincre les redoutables élus dont le maire prend des vacances dans le sud.

Hormis Marie, Zidrou a dressé les portraits de toute une bande de gens sympas. Le grand-père de Marie est un vieux « coco » bourru. Les élus lui donnent sa première leçon de conscience politique. Elle aura un petit ami adorable et les parents de ses copines sont des fans d’Abba. Du vécu dans le style tout le monde est gentil mais qui passe bien parce qu’on voudrait que la vie y ressemble. Ce sera la fête aux poètes, un printemps de Bourges littéraire à Bredenne. Allez, on se fait plaisir, on est ému et le dessin de Arno Monin éclaire parfaitement l’histoire.

Merci, Grand Angle, 14,40 €

Merci