Waw !, du carrossé Zidrou

Elle est née dans le coupé de Starsky et Hutch. Enfin le même. Son père était cascadeur. Elle aussi. Elle est belle et superbement carrossée. Son nom ? Waw ! C’est le cri qu’elle provoque quand un homme la regarde. Un one-shot qui déboule vitesse du son et à bord de quelques superbes bolides rétros sur fond de polar, d’embrouilles et d’un gentil témoin, Fabrice, embarqué malgré lui dans cette galère. Zidrou, encore et toujours, au scénario et Jean-Marc Krings au dessin très typé ont signé un belle aventure décontractée.

Waw !Waw, la belle cascadeuse, prend en stop, Brice enfin Fabrice, concepteur de jeux vidéo parti en vacances sur la Côte. Sauf que Waw a aux fesses son dernier mari, Cyclope un tueur à gages, qui semble vouloir divorcer de manière forte. Course poursuite sur la corniche, une balle perdue pour Fabrice, Waw lui explique pourquoi il lui donne la chasse. Waw était son contrat mais l’amour a été le plus fort, une erreur que Cyclope va devoir assumer face à ses commanditaires. Mais Fabrice va se révéler très doué dans ce mic-mac dangereux.

Très sympa ce Waw ! Zidrou fait dans le léger, le sexy et l’humour. Ses dialogues sont un peu à la Audiard et le tout à un petit côté film d’action à la Belmondo. Les voitures sont superbes, comme Waw, une Cobra et une Ferrari F430 Spider. Un excellent moment de détente sans prétentions existentielles.

Waw !, Paquet, 11,50 €

Waw !