SHI T4, le dénouement furieux et Homs en dédicace en mars à Montpellier

Toujours aussi odieux le chef de la police de Londres, Kurb, dans une Angleterre victorienne où la reine encore jeune n’a pas d’états d’âme. Le duo Jay et Kita a des soucis dans ce tome 4 de SHI imaginé par Zidrou alors que la Grande Bretagne ne rêve que de reconquérir ses anciennes colonies américaines. Fantastique, action, thriller, démons aquatiques, magie, le dessin haut de gamme de Josep Homs est très efficace. Il sera en dédicace à Montpellier chez Azimuts le 21 mars. On y reviendra. SHI pour ce dernier opus explose dans tous les sens.

SHI

Kurb torture Jay et Kita. Il veut noyer un Chinois dont le dos porte un tatouage effrayant et violer les deux jeunes femmes. Il tue la petite Pickles fille de Kita mais le tatouage sur le dos de Jay prend vie et un géant sort de l’eau. Il les libère avec Kita. Octavius se souvient de la défaite de l’armée anglaise contre les rebelles américains. Malgré les années il veut sa revanche. Le gang des enfants enterre Pickles. La jeune reine Victoria à la nombreuse descendance vient visiter le chantier où l’on construit les cuirassés qui pourraient aller combattre les États-Unis. Victoria confie à Kurb la sécurité du chantier naval. Mais la vengeance de Kita et Jay se prépare.

Un peu de social dans ce SHI avec une ère industrielle qui montre son nez, une population sous tutelle, un reine despotique. On y ajoute les dragons en furie, de l’espionnage et des règlements de compte en interne. Faut pas agacer les démons chinois, ni les gamins en colère. Toute l’intrigue se dénoue sous une pluie très britannique. Très visuel mais bien cadré.

SHI, Tome 4, Victoria, Dargaud, 14,50 €