Bédérama, quand 7e et 9e Art font la fête à Paris du 17 au 20 septembre 2020

Une deuxième édition que l’on est heureux d’annoncer, c’est celle de Bédérama du 17 au 20 septembre 2020 à Paris. Quand deux arts majeurs, BB et Cinéma décident de faire un joli bout de chemin ensemble on a un évènement réjouissant, plein d’idées et de bonne humeur. Ce qui de nos jours moroses fait un sacré bien. Avec Catherine Meurisse, invitée d’honneur, mais aussi la très chère Florence Cestac.

Bédérama 2020

Bédérama fait partie des toutes dernières créations du Forum des images dont les contenus font vibrer la salle de cinéma différemment. Pendant quatre jours pleins de festivités, l’institution a choisi d’explorer les liens entre 7e et 9e art en images animées, dessinées, en direct, avec une pléiade d’auteur.res invité.es. Projections, affiches dessinées à l’improvisation sur grand écran, rencontres et secrets de fabrication, conversations à l’heure de « l’apéro », dédicaces, expositions et podcast en direct, plus de 25 virtuoses du crayon ou du stylet vont partager avec le public cet imaginaire cinéma qui les habite.

Catherine Meurisse, invitée d’honneur

Catherine Meurisse
Catherine Meurisse. Pixel Vengeur ©

Catherine Meurisse est la première auteure et dessinatrice de presse à être nommée à l’Académie des beaux-arts. Si son attrait précoce pour la littérature et les arts irrigue toute son œuvre (Delacroix, La Légèreté…), elle vient au Forum des images pour parler de ses goûts en matière de cinéma, de Billy Wilder (One, Two, Three, son film carte blanche) à Valérie Donzelli. Samedi 19 septembre à 19h, une rencontre animée par Sonia Déchamps, journaliste et co-directrice du Festival de BD d’Angoulême, offre l’opportunité de parcourir l’étendue de son univers artistique et ses sources d’inspiration, telle que la campagne de son enfance (Les Grands Espaces). Valérie Donzelli rejoindra Catherine Meurisse à la fin de la rencontre et elles présenteront ensemble la projection de Notre-Dame (le 19 septembre à 21h15).

Quatre autres dessinateurs talentueux, passionnés de cinéma, seront présents. Frank Margerin, le papa de Lucien, le fameux rockeur à la banane, revient sur son parcours depuis Métal Hurlant et ses nombreuses autres créations (20 septembre à 17h). Simon Roussin dialogue avec Fabien Gaffez, directeur des programmes du Forum des images, sur son travail et les films de sa vie (18 septembre à 19h). La projection de L’Homme de Rio, auquel la couverture de son album Ciné-Club fait référence, et une exposition de ses œuvres graphiques inspirées par le 7e art complètent l’incursion dans son univers.

Avec Joëlle Jolivet et Fabrice Colin, c’est l’occasion unique de plonger dans les coulisses de Freaks de Tod Browning, avec leur album Freak Parade, aventure graphique passionnante qu’ils évoqueront avant la projection. (18 septembre à 21h).

Il y aura aussi des soirées spéciales. En partenariat avec La Revue dessinée, la soirée d’ouverture, jeudi 17 septembre à 20h, donne le ton du festival : deux équipes d’auteur.es s’affrontent sous les yeux du public, dans la joie et la bonne humeur, lors d’une bataille rangée de défis dessinés. Bédéramdam, séance de dessin en direct autour du cinéma, réunit un casting d’exception avec Olivier Texier (Le Royaume du vide) en maître de cérémonie ! Les auteurs de La Revue dessinée – Marion Montaigne, Dorothée de Monfreid, Pochep et Thibaut Soulcié – font face à Guillaume Bouzard, Florence Cestac, Laetitia Coryn et Jeanne Puchol.

En clôture du festival, le dessinateur de presse Aurel (Le Monde, Le Canard enchaîné) présente en avant première son long métrage d’animation Josep. Labelisé Cannes 2020, ce récit est l’évocation sensible du destin de Josep Bartolí, dessinateur de presse catalan et républicain, réfugié dans un camp d’internement en France, pendant la « Retirada » (dimanche 20 septembre à 20h). Josep sort en salles le 30 septembre.

Josep
Josep. Aurel ©

Enfin podcast en direct et en public « On laisse pas BD dans un coin » : Florence Cestac (Filles des oiseaux), Chloé Wary (Saison des roses) et Geoffroy Monde (Poussière) recommandent des BD à lire un jour de pluie, pendant l’apocalypse ou à emmener dans l’espace (19 septembre à 16h30). À découvrir aussi dans les espaces du Forum, les portraits des invités de Bédérama dessinés par Pixel Vengeur (Les Trois Petits Cochons reloaded) qui est aussi l’auteur de l’affiche du festival.