Gil Saint-André T14, cerné et pris au piège

Pris au piège Gil Saint-André dans ce tome 14 de ses aventures scénarisées par Jean-Charles Kraehn et Chrys Millien au dessin depuis le tome 12 qui signe aussi L’Aviateur. Aurait-il un cadavre dans le placard alors qu’il vit tranquille à la fois professionnellement et sentimentalement? Pourtant Kraehn qui a créé le personnage en 1996 lui a concocté, encore une fois une virée qui pourrait mal tourner même si on sait qu’il a de la ressource le beau Gil.

Une sale affaire

A Lyon ça bouchonne et dans sa DS d’époque, Gil Saint-André n’aime pas répondre au téléphone pour entendre des salades qui plus est menaçantes. Une voix lui assure qu’on veut le tuer et si il paye une rançon il saura qui et pourquoi. Comme il va bientôt décoller aux commandes d’un petit Robin dans lequel on a trouvé, en prime, une lettre sur le même sujet, il doute. Et boum l’avion au décollage à la queue arrachée par une bombe. Gil s’en sort de justesse et se confie à la police. Le coups de fil menaçants continuent. Gil déballe tout à sa copine Djida qui est lieutenant de police. Pour se protéger il embauche un garde du corps mais la clé de l’affaire pourrait se trouver sur les routes du Tour de France au col d’Agnès en Ariège. Une énigme qui pourrait avoir un sens caché qui lui échappe.

Gil Saint-André

Kraehn a bien monté son suspense qui progresse, rebondit, se complète et finira par étonner. Il balade en fait son héros dépassé et confie à Djida et à sa collègue Peggy de démêler les fils de ce polar où la cible pourrait être aussi un coupable potentiel. Drôles d’embrouilles et un tome 14 dans lequel Chrys Millien qui signe aussi les couleurs, assure parfaitement le contexte et l’ambiguïté d’une situation machiavélique à la Kraehn.

Gil Saint-André, Tome 14, Une sale affaire, Glénat, 12,50 €