Un amour mortel signé Jean-David Morvan

Amour à mort
Un Roméo et Juliette revisité par Morvan

Un Roméo et Juliette revisité tendance manhua sous la signature d’un passionné du Japon, Jean-David Morvan. Une jeune fille, Mianne, assiste à la mort violente de son père et au massacre de son peuple. Pourtant l’action commence au moment où elle va épouser le Sire Anislaar, le meurtrier.

Deux courtisans présents au mariage sont les narrateurs de cette histoire qui commence et ne peut se finir que dans le sang. Mianne n’a eu de cesse de poursuivre et de tuer les assassins des siens, humains aux curieuses oreilles d’elfe. Elle a fini par être capturée et accepte pourtant d’épouser Anislaar. Un vrai amour impossible les lie. La jeune femme a passé son temps recluse dans sa chambre à broder une robe superbe qui raconte sa quête.

L’histoire est prenante comme un conte de fées certes violent et noir mais envoûtant. On aurait aimé un peu plus de rigueur dans le dessin de Huangjiawei qui travaille avec Morvan sur la série Zaya. On sent des qualités mais remises en cause par des approximations et des faiblesses. Un peu dommage pour l’album et le scénario de Morvan.

 Amour à mort, Glénat, 13,90 €