Tyler Cross, Nury et Brüno pour un polar noir de noir

Tyler Cross est un méchant, un cambrioleur, un arnaqueur. Impossible pour lui de refuser un contrat surtout quand c’est un parrain de la maffia qui lui conseille d’accepter. Et quand les choses tournent mal Tyler ne fait pas dans la dentelle. Le retour attendu chez Dargaud de Nury et Brüno après Atar Gull ne va pas passer inaperçu.

Tyler Cross Un coin paumé du Texas, des paquets de came à piquer, Tyler Cross et son équipe travaillent pour Di Pietro, un vieillard qui veut faire la peau du neveu de l’un de ses rivaux mafieux. A la livraison il y a de la casse. Tyler y laisse ses copains mais garde la came. Quand il se retrouve à Black Rock il ne sait pas encore qu’il a mis les pieds dans un nid de serpent à sonnettes dans tous les sens du terme. Le clan Ragg a le village sous sa coupe. Le maire, un Ragg bien sûr, va épouser la belle Stella. Tyler est un brin obligé d’assister à la noce. Dommage pour les invités et pour le patelin.

Fabien Nury a fait dans le noir profond. Années cinquante, ambiance western contemporain avec le shériff pourri, le papa méchant comme une teigne bourré de fric, le frérot beau gosse et le banquier aux ordres, Nury a donné à Tyler le rôle du justicier solitaire à la Eastwood. Le Facteur sonne toujours deux fois, Le Trésor de la Sierra Madre, Guet-apens, on sent le désir de Nury de s’inscrire dans cette lignée. Il y réussit bien avec ce talent d’écriture qui le portera un jour sans doute vers le roman. Son récit, voix off, est au présent, à la fois nerveux et explicatif, sans faille. Nury s’est glissé dans le plus pur style du grand et classique polar US.

Brüno retrouve Nury. Il donne à cette histoire l’ampleur et les racines nécessaires à l’impact sur le lecteur qui reçoit ses dessins comme autant de flashs rapides qui viennent s’imprimer, se succèdent et forment un film haletant. Brüno a le sens des personnages sans forcer son trait ou le détail de trop. Tyler est presque une silhouette, la mort qui marche en souriant. Ce Tyler Cross est le premier coup de cœur de la rentrée.

Tyler Cross, Tome 1, Black Rock, Dargaud, 16,95 €

Black Rock