Tyler Cross T2, le piège diabolique

Tyler CrossIl est de retour Tyler Cross, regard encore plus noir et pour cause. Le roi de l’arnaque et du casse réunis s’est fait piéger. Dans Angola c’est au pénitencier du même nom qu’il va vivre sa nouvelle aventure dans laquelle il aura du mal à s’en sortir entier. Mais il a de la ressource le Tyler. Fabien Nury lui a encore une fois concocté une histoire qui lui va à merveille, bien sanglante et violente sous le crayon de Brüno qui lui apporte toute sa crédibilité émotionnelle.

Une escroquerie à l’assurance, un casse bidon, Tyler a accepté ce qu’il pensait être une promenade de santé. Sauf qu’il s’est fait avoir par Van Geld, le proprio de la bijouterie à braquer. Et au passage par une nana qui a tiré les marrons du feu. Il est en taule Tyler et pas n’importe où, au pénitencier d’Angola avec la racaille la plus tordue du coin sous la houlette d’un directeur encore plus sadique que ses prisonniers. Comme un bonheur ne va jamais seul, il a un contrat sur sa tête et ce sont des mafieux emprisonnés avec lui qui doivent s’en charger. Mais Tyler c’est un vrai serpent à sonnettes qui mord vite et fort. Va y avoir de la rumba dans l’air car il veut s’en tirer d’Angola, Tyler.

Angola

On sent les influences noires de Nury, polars et films US. Tyler a brassé un cocktail détonnant et personnel avec les classiques du genre, la femme nymphomane du directeur, le patron de la maffia qui va avoir un problème de vue, les gentils copains de Tyler qui vont l’aider à fuir, la poursuite dans les bayous chiens aux fesses. Les dialogues de Fabien Nury s’enchaînent, rebondissent, percutent, emballent l’action. Nury écrit ce qu’il voit et que Brüno montre avec réalisme, sur fond de couleur grises, noires, flambantes si besoin. Le duo a trouvé le ton et Tyler est en train de devenir en deux tomes un classique comme on dit. On suit Tyler le souffle coupé, un truand aussi au grand cœur.

Tyler Cross, Tome 2, Angola, 16,95 €