Jacques Gipar, Le Trésor de Noirmoutier, au Pas de Gois

On va dire que c’est un clin d’œil, un hommage cette aventure en partie aquatique de Jacques Gipar, détective bien connu, amateur de belles voitures dans les années 50 à 60. Comme ses créateurs, Thierry Dubois scénariste, et Jean-Luc Delvaux dessinateur. Le Trésor de Noirmoutier, tome 10 de la série a un petit côté Gil Jourdan dans La Voiture immergée. Qui d’ailleurs se passe au même endroit d’après une étude des dossiers de la BD, au Pas de Gois que Tillieux appellera lui le Pas du Malin. Une enquête au demeurant bien ficelée sur un trait ligne claire de Delvaux bien affiné qui n’a rien à voir avec l’histoire de Gil Jourdan.

Il prend sa Dauphine pour aller voir ce qui se passe sur l’Île de Noirmoutier, Jacques Gipar. Henri Polinet est venu lui parler d’un de ses amis accusé de meurtre, Jojo le Breton dont la femme Nénette tient le bar de l’Île. Pour arriver à l’île il faut prendre à marée basse le Passage du Gois où on peut se faire prendre par la marée. Ils vont prêter main forte à une jeune femme Valérie et son père professeur d’Histoire en panne en plein milieu. Au Café des Flots, Nénette leur raconte les faits, l’agression dont a été victime son mari, le mort sur le carreau, un témoin et le flingue qui ont disparu. Difficile à comprendre cette tentative d’intimidation pour un troquet loin de tout que voulaient acheter des types bizarres.  La Gendarmerie a son coupable. Mais Loubressac va leur en apprendre sur Noirmoutier, l’abbaye. Une autre bagarre dévaste le bar.

On va faire un retour en arrière. La guerre n’est pas encore très loin. Va y avoir du ramdam à Noirmoutier, des bagnoles qui se plantent sur la passage, de la donzelle, des méchants collabos par le Pas de Gois au pas de l’oie, une Facel Vega et un mystère à découvrir. Petit Breton et Polinet lorgnent du côté de  Libellule, Pierre et Bornichard de Crouton mais en journaliste. L’intrigue est sympathique mais l’album aurait mérité une vraie référence écrite à Tillieux qui sauf erreur ou omission possible n’y figure pas. Tous les lecteurs ne feront pas d’eux-mêmes le lien, surtout les plus jeunes.

Une aventure de Jacques Gipar, Tome 10, Le Trésor de Noirmoutier, Paquet, 14 €

4.2/5 - (8 votes)

3 Commentaires

  1. Alexandre+Gazaï

    Au secours Tillieux ! ils copient ……..pourquoi copier en moins bien l’un des meilleurs albums de
    l’histoire de la BD belge ??????????????????????????
    comprends pas ! Vous devriez créer et non copier !

    • Euh , l’histoire n’a rien à voir , c’est juste un Hommage à M.Tilleux dont ils sont comme nous fan.
      Et niveau création , c’est le 10ième de la série….

  2. Super, encore un excellent Gipar,
    Et un bel HOMMAGE à Maurice Tilleux.

Donnez votre avis !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*