Sabrina l’apprentie sorcière revient

Une vedette du petit écran, des comics, et une nouveauté pour Sabrina l’apprentie sorcière. Ce sont Kelly Thompson avec Veronica et Andy Fish qui lui redonnent une seconde jeunesse. Une histoire simple, comment conjuguer une vie normale au collège et des pouvoirs naissants de sorcière dans un cadre bien sûr familial complice. On n’oublie pas que c’est sur Netflix que Sabrina dévoile ses secrets actuels. Un dessin très sympa sur des histoires gentillettes. Un bon moment de détente sans prise de tête.

Sabrina l'apprentie sorcière Sabrina a des soucis, parle à son chat qui lui répond, ex-ado envoûté. Sabrina teste ses sorts. Elle est à Gleendale et ses tantes se soucient de son éducation humaine. Mortelle et sorcière, Sabrina ne fais pas l’unanimité chez les filles du collège dont Radka mais tape dans l’œil de Harvey. Elle va mettre un peu d’ordre autour d’elle. Et devenir copine avec Jessa souffre-douleur désigné. Sauf que les deux filles tombent sur un monstre aux bois de cerfs, un wendigo. Compliqué à gérer avec en plus Radka et Harvey évanouis. Comment faire pour ne pas dévoiler son statut de sorcière ? Dans la pièce cachée bourrée de grimoires qui est sous sa maison, Sabrina va se lancer sur la piste du monstre.

Tout à fait pour ados cette Sabrina. Un comics avec ses amourettes, ses vilains sorciers ou créatures, ses sorcières en conseil, son mystère et son identité secrète. Tout se joue en chapitres avec des intrigues un peu minces mais qui vont sûrement séduire leur public. Côté dessin on est dans du pro. Rien de plus à en dire. Un sketchbook en fin d’albums.

Sabrina l’apprentie sorcière, Tome 1, Glénat, 14,95 €