Gataca, faut pas jouer avec Néandertal

Une adaptation, c’est fréquent désormais, d’un polar, celui de Franck Thilliez, GATACA. Sylvain Runberg a dont écrit le scénario et Luc Brahy a dessiné de façon réaliste bien cadrée. Une vague de suicides et de meurtres étranges, après le premier tome de la série Le syndrome [E] déjà réalisé par le duo, on est de nouveau dans un environnement où se mélange science et thriller. Le couple Lucie-Sharko se reforme et ne pas être déçu par ce qu’ils vont trouver.

Gataca

Carnot, le tueur des deux petites filles de l’inspectrice Lucie Henebelle se suicide en prison. Elle est furieuse et il a laissé une fresque bizarre dessinée à l’envers sur un mur. Le commissaire Sharko est toujours flanqué de son fantôme et arrive dans un zoo où une primatologue, Eva, aurait été égorgée par un chimpanzé. Sauf que c’est une mise en scène et un meurtre. Sharko est sur l’enquête et on ne retrouve pas la thèse que Eva avait terminée. Et elle avait rencontré Carnot dans sa prison. Lucie interroge le psy de la pénitentiaire qui lui confie que Carnot était en grande souffrance psychique. Une autre étudiante qui avait demandé à voir Carnot, s’intéressait aux assassins gauchers. Elle aussi a été tuée. Lucie en veut toujours à Sharko pour la mort de ses filles enlevées pendant qu’ils flirtaient ensemble. Mais ils vont quand même faire équipe.

Gataca

Une intrigue ambiguë, complexe qui va s’appuyer sur les origines de la violence, sur le génome humain qui la détermine. On remontera à la préhistoire, Cro-Magnon, des chasseurs d’aurochs néandertaliens massacrés dans une grotte dont les corps ont été volés, Thilliez distribue des cartes imprévisibles pour monter son polar. La pression monte vite mais où est la logique et surtout qu’elles bases scientifiques pourraient expliquer ces meurtres ou pousser au suicide ? On ajoute une dose de toubib jobard, de tribu sacrifiée, un virus mystère et le tout forme un canevas redoutable qui fonctionne bien, maîtrisé aussi par Runberg et Brahy. Tout en étant dans la lignée des duo de flics des séries TV françaises actuelles.

Gataca, Éditions Philéas, 17,90 €

Gataca

2.7/5 - (6 votes)