Une sélection de BD en bref

Pour ne pas oublier dans l’hyper production BD de cette fin d’année des titres qui méritent aussi qu’on en parle (on fait ce qu’on peut face à la marée) voici une sélection en bref de quelques albums qui ont des qualités indéniables et qu’il ne faut pas oublier.

La Fille au carnet pourpre La Fille au carnet pourpre, Steinkis, 17 € : Anne Corre a quinze ans en 1940. Bretonne elle s’engage dans la Résistance. Proche d’un officier allemand dont elle obtient des renseignements elle est arrêtée et déportée en Allemagne. On perd sa trace à l’évacuation des camps en 1945. Seul subsiste un carnet pourpre dans lequel elle se confiait. Un destin hors normes et le courage d’une jeune fille mis en lumière par ce roman graphique de Faligot et Robet qui manque parfois de maîtrise au niveau du dessin.

Notre Amérique Notre Amérique, Futuropolis, 16 € : Un Alsacien et un Poilu font cause commune. La Grande Guerre est finie. Des Révolutions éclatent un peu partout. L’Allemagne qui se cherche un avenir communiste aurait dû être la prochaine étape de Max et Julien à bord d’un cargo chargé d’armes mais aussi d’une pasionaria, Tina, qui leur vole la cargaison. Elle va les convaincre de se joindre à la cause des révolutionnaires mexicains. Une aventure qui démarre en force prévue en quatre tomes par Maël et Kris. Il y a de l’idée dans cette version de Il était une fois la révolution façon BD.

Tiago Solan Tiago Solan, T1 Rançon d’état, Glénat, 13,90 € : Prises d’otages et rançons mais les gouvernements ne l’avoue pas. Tiago est un tireur d’élite des Forces Spéciales françaises. Il est témoin sur le terrain d’un échange curieux avec des émissaires officieux. Son meilleur ami est blessé. Tiano entraîne des résistants au régime de Kadhafi en Libye. Il y rencontre Ophelia qui veut venger son mari assassiné à cause du trafic de rançons et engage Solan. Charge à lui de monter un commando pour l’aider. Nerveux et signé au dessin par Fabio Pezzi et au scénario par Nathalie Sergeef qui montre qu’elle peut couvrir avec efficacité beaucoup de thèmes.

Cédric Cédric, Drone d’anniversaire, Dupuis, 10,60 € : Un album sous jaquette dont l’intérieur est un poster, ce best of des aventures de Cédric est un choix d’histoires qui on pour thème des anniversaires. Déguisé en fille ou sculptant la tête de Chen, lui achetant une bague au dessus de ses moyens, assistant au baptême de l’air du papy, Cédric en voit de toutes les couleurs. Il se loupe toujours un peu mais avec gentillesse. On peut dans ce recueil noter aussi l’évolution du dessin des personnages dont la maman de Cédric sous le stylo de Laudec et de l’inusable Cauvin au scénario.

Un commentaire

  1. Excellente Bd qu’est la fille au carnet rouge . On y retrouve la patte d’un grand écrivain et jojrnaliste Roger Faligot qui traite le sujet de l’heroïne de la résistance Anne Corre décourvete dans son r
    Brillant livre : la rose et l’edelweiss. Dessin en noir et blanc d’alain robet qui nous plonge avec réalisme dans cette sombre époque… Mon coup de coeur. Je vous recommande cette bande dessinée