Archives : Régis Loisel de la Quête à Peter Pan

Régis Loisel est le cinquième invité de Toute la France dessine ! Grand Prix d’Angoulême en 2003, il a révolutionné l’héroic fantasy avec La Quête de l’oiseau du temps (Dargaud). Ce sera ensuite un Peter Pan qui reste dans toutes les mémoires, une œuvre remarquable, unique et une réécriture du mythe. Sa fée Clochette, Crochet, Mouche, Loisel s’impose désormais comme un des grands du 9e art. On citera aussi son Mickey chez Glénat, Café Zombo, un des plus réussi, si ce n’est le meilleur de la collection. Aujourd’hui il scénarise avec Olivier Pont (autre grand de la BD à découvrir et à voir progresser sans cesse) Un Putain de salopard chez Rue de Sèvres. Mais Régis Loisel, c’est aussi un auteur très amical, convivial, sincère, que l’on a souvent rencontré, et dont on a parlé comme dans ces chroniques d’archives parues dans Midi Libre. Un conseil, il se trouve encore, achetez Dans l’ombre de Peter Pan, une somme dans laquelle Loisel se livre comme jamais. Un moment très émouvant. J-L. TRUC

Loisel, une œuvre et un homme

Dans l'ombre de Peter Pan L’ouvrage est impressionnant. Dans l’ombre de Peter Pan est d’abord un gros album, bien ventru, du solide, de vert couvert sur fond de regard de Clochette, la fée jalouse. Au centre Loisel est à sa table à dessin. Peter Pan à nous deux. Le maître et son sujet sont désormais face à face sous la houlette de Christelle Pissavy-Yvernaut qui va arbitrer les rounds. Entretiens donc. Loisel se livre, s’explique, se raconte, s’identifie. Quand on la chance d’un peu le connaître, on le retrouve. Totalement encore que pas sûr que, talent de la chroniqueuse ou pas, il n’ait pas gardé sa part de mystère. On le suit de l’enfance au Grand Prix d’Angoulême, une anecdote voire une parenthèse. En fait c’est l’auteur qui intéresse. Il a voulu Peter Pan, il l’a eu. A moins que ce ne soit le contraire. On en bavé avec lui. L’accouchement des deux derniers tomes a été difficile. On apprécie sa sincérité et la lettre à son père. Loisel c’est le talent et le cœur.

Chaque tome de Peter Pan est passé au crible. Christelle sait mener le bonhomme. Mine de rien elle change d’aiguillage, le ramène, le canalise. Qui a interviewé Loisel sait que ce n’est pas parfois simple. Il sait causer dans le poste et en plus il aime ça, même si il dit le contraire. Dans l’ombre de Peter Pan, c’est une sorte d’hommage, de témoignage surtout, très vivant et bien illustré. Des fées Clochette signées par les plus grands. Et puis il y a un autre face à face, celui de Régis Loisel avec Gibrat. Deux monuments de la même génération, vous savez, ces auteurs que l’on qualifie et c’est bien, de grand public. Pourquoi? Mais simplement parce qu’ils ont du talent contrairement à d’aucuns qui la ramènent et que eux ils nous font rêver, qu’ils nous donnent un plaisir que nous aurions bien tort de bouder

Dans l’ombre de Peter Pan, Vents d’Ouest, 39 €

Régis Loisel, un auteur comblé… très demandé

Magasin Général Régis Loisel est un homme à l’emploi du temps et au planning très chargé. Avec trois albums sortis sous sa signature en ce mois de décembre, l’auteur de l’incontournable Peter Pan accumule les allers-retours entre Montréal où il habite et Paris. Et a pris le temps de faire une pause pour une rencontre vérité. « Tout s’est percuté au même moment mais ce n’est pas pour tirer sur l’élastique et mettre mon nom à toutes les sauces. » Catégorique, Loisel a donc publié le tome III de Magasin Général (Casterman) avec Jean-Louis Tripp. « Il y en aura six je pense et le IV est écrit. On se complète moi au crayonné, lui à l’encrage. » Un beau succès, des parutions rapides, il avait lancé le tome I à Montpellier.

Magasin Général, Tome 3, Les Hommes, Casterman, 15,50 €

La Quête de l'oiseau du temps Seconde sortie avec la suite de la mythique Quête de l’Oiseau du temps (Dargaud). « Serge Le Tendre et moi avons signé le scénario de cet album, Le Grimoire des Dieux, qui précède chronologiquement ceux de notre premier cycle. Aouamri est au dessin. L’accouchement a été plus long que prévu. » Un bref sourire complice mais soulagé. Le résultat est la hauteur. Et il s’est achevé Régis Loisel en mettant au propre une histoire qui lui tenait à cœur, Le Grand Mort (Vents d’Ouest) dont il a écrit avec Djian le scénario et dont Mallié a assuré le dessin. « Le rythme est différent dans chaque album. Avec Magasin Général, ce sont de beaux personnages avec une action lente calquée sur les saisons. Le rythme de la terre en fait au Canada. » Rien à voir en effet La Quête. « Je suis exigeant. Je voulais que le dessin de la suite de La Quête soit parfait et me suis impliqué totalement dans la narration, le découpage. » Rappel : avec La Quête Loisel avait posé les premières pierres d’un genre qui depuis a fait recette, l’heroic fantasy. Maillé prendra la suite d’Aouamri. A eux deux ils alterneront pour finir le cycle II. « Et c’est moi qui réaliserait le dessin pour le cycle III. C’est une histoire qui se lit à l’horizontale et à la verticale pour chaque personnage. »

La Quête de l’oiseau du temps, Cycle 2, Tome 2, Le grimoire des dieux, Dargaud, 14,50 €

Loisel sait raconter des histoires. Et bien. « J’ai plein de demandes pour des scénarios sans compter ceux que j’ai dans mes cartons comme Le Grand Mort. Je me laisse avoir par enthousiasme mais je vais arrêter d’en rajouter ». Il essaye de se convaincre Régis Loisel qu’une pause lui ferait du bien. Tiens, sur une île par exemple. Pour écrire et dessiner cette histoire baroque et loufoque au ton plus lâché dont il a vraiment envie.

Régis Loisel et Jean-Louis Tripp
Régis Loisel et Jean-Louis Tripp pour Magasin Général. JLT ®