Prix René Goscinny – Meilleur scénariste pour Jean-David Morvan et Madeleine Riffaud auteurs de Madeleine, résistante

C’est une façon pour le Festival d’Angoulême d’ouvrir le bal de l’édition 2022. Le Prix René Goscinny – Meilleur scénariste est attribué cette année à Jean-David Morvan et sa co-scénariste, la résistante Madeleine Riffaud, tous deux auteurs de l’album Madeleine, résistante dessiné par Dominique Bertail et publié dans le label Aire Libre des éditions Dupuis. Un récompense amplement méritée quand on a lu cet album et les trois cahiers préparatoires à sa parution. Il nous faudrait beaucoup de Madeleine Riffaud aujourd’hui, car si les temps changent pas leurs dangers.

Voici la réaction à chaud de Madeleine Riffaud relevée par Dupuis à l’annonce de ce Prix :
« Je n’en reviens pas… Voilà que Jean-David et moi avons été primés par le Prix Goscinny, au festival d’Angoulême, qui récompense le meilleur scénariste de l’année. Qui aurait cru que je vivrais ça maintenant ? Même si j’en ai un peu marre qu’on dise mon âge à tout bout de champ. Dans tous les cas, je suis bien contente car ça va emmerder encore un peu plus les fachos (et tous leurs copains sans cerveau) qui s’amusent à écrire des slogans pro nazis sur mon exposition au parc des Buttes-Chaumont ! Je suis d’autant plus heureuse car le prix jeune scénariste revient à « des vivants » qui parle du réseau du Musée de l’Homme et de Germaine Tillion, pour qui j’ai évidemment le plus grand respect. Merci au jury ! Et une pensée à Lucie et Raymond Aubrac, qui m’ont poussée à témoigner à une époque où je croyais que je n’en avais plus rien à foutre. Cette BD, c’est la continuité du travail qu’ils m’ont demandé d’accomplir et qui me tient en vie. Nous ne sommes pas des martyrs, nous sommes des combattants pas des victimes. Nous sommes des résistants. »

Et Jean-David d’ajouter : « J’ai mis 30 piges à bosser pour avoir ce Prix et Madeleine l’a dès son premier album… C’est trop injuste. (rire) »

Madeleine, résistante

5/5 - (4 votes)