Quai des Bulles 2019, les nominés du Prix Ouest-France et ADAGP

On annonce la couleur à Quai des Bulles pour la prochaine édition de fin octobre 2019. L’affiche a été dévoilée ainsi que les albums nominés pour les deux prix, le Révélation de l’ADAGP et celui des lecteurs du journal Ouest-France. Chaque sélection comprend dix albums.

Quai des BullesLe prix Révélation de l’ADAGP / Quai des Bulles vise à valoriser et à encourager le travail des jeunes auteurs de bandes dessinées. Il récompense un auteur complet (scénario + dessin), travaillant ou résidant en Europe et Suisse, ayant publié au maximum trois albums, dont un entre le 1er juin 2018 et le 31 mai 2019. Une somme de 5000 euros, un portrait filmé et diffusé sur le site d’Arte, ainsi qu’une présentation du travail du lauréat sur les cimaises de l’Adagp constituent la dotation de ce prix. Il est décerné par des professionnels. Les nominés sont :

  • Shyle Zalewski avec Grenadine (Lapin)
  • Luis NCT avec Wahcommo (Le Long Bec)
  • Baptiste Pagani avec The Golden Path (Ankama)
  • Charlie Genmor avec Tout va bien (Delcourt)
  • Stéphane Fert avec Peau de mille bêtes (Delcourt)
  • Timothée Ostermann avec Carpe Diem, Amour, spleen et tatouage (Fluide Glacial)
  • Émilie Plateau avec Noire, La Vie méconnue de Claudette Colvin (Dargaud)
  • Éric Feres avec Sabre (Dargaud)
  • Patrice Réglat-Vizzavona avec Le Passager (Warum)
  • Chloé Wary avec Saison des roses (Flblb)

Le prix Ouest-France, en partenariat avec le journal régional, est décerné par un jury de lecteurs dont la composition a été annoncée en même temps que les œuvres en compétition. Les dix albums sélectionnées étaient :

  • Le Dernier Atlas, Tome 1 de Blanchard, De Bonneval, Tanquerelle, Vehlmann et Croix (Dupuis)
  • Tropique de la violence de Gaël Henry d’après Nathacha Appanah (Sarbacane)
  • Nymphéas noirs de Didier Cassegrain, Fred Duval et Michel Bussy (Dupuis)
  • Le dieu vagabond de Fabrizio Dori (Sarbacane)
  • La Croisade des Innocents de Chloé Cruchaudet (Soleil-Noctambule)
  • Boule de feu d’Anouk Ricard et Étienne Chaize (2024)
  • The Magic Order de Mark Millar et Olivier Coipel (Panini Comics)
  • Le Fils de l’Ursari de Cyrille Pomès et Isabelle Merlet d’après Xavier-Laurent Petit (Rue de Sèvres)
  • Zaroff de Sylvain Runberg et François Miville-Deschênes (Le Lombard).
  • Salon Dolorès & Gérard de Sylvain Cabot (Michel Lafon)