Sabre d’Eric Feres reçoit le prix Révélation Adagp / Quai des Bulles 2019

Ligneclaire.info avait annoncé en juillet dernier les albums nommés pour le prix la Révélation Adagp/Quai des Bulles. On se souvient que le festival de la Bande Dessinée et de l’Image projetée de Saint-Malo, et l’ADAGP, société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques, s’associent pour la quatrième année consécutive autour de la Révélation ADAGP / Quai des Bulles qui vise à encourager et valoriser le travail des jeunes auteurs de bandes dessinées. La Révélation ADAGP / Quai des Bulles 2019 a été attribuée à Eric Feres pour sa bande dessinée Sabre.

Sabre

Le prix récompense un auteur complet (scénario+dessin), travaillant ou résidant en Europe ou Suisse, ayant publié au maximum trois albums, dont un entre le 1er juin 2018 et le 31 mai 2019. Une somme de 5.000 euros, un portrait filmé et diffusé sur le site d’Arte, ainsi qu’une présentation du travail du lauréat à l’Adagp constituent la dotation de ce prix.

La sélection 2019

Le 20 juin dernier, le comité de présélection a retenu les auteurs suivants :

  • Shyle Zalewski avec Grenadine (Lapin)
  • Luis NCT avec Wahcommo (Le Long Bec)
  • Baptiste Pagani avec The Golden Path (Ankama)
  • Charlie Genmor avec Tout va bien (Delcourt)
  • Stéphane Fert avec Peau de mille bêtes (Delcourt)
  • Timothée Ostermann avec Carpe Diem, Amour, spleen et tatouage (Fluide Glacial)
  • Émilie Plateau avec Noire, La Vie méconnue de Claudette Colvin (Dargaud)
  • Éric Feres avec Sabre (Dargaud)
  • Patrice Réglat-Vizzavona avec Le Passager (Warum)
  • Chloé Wary avec Saison des roses (Flblb)

Le jury de professionnels composé de Philippe Ramette (artiste), Sylvie Debré-Huerre (succession Olivier Debré), Pierre Lungheretti (directeur de la Cité de la BD d’Angoulême), Chloé Cruchaudet (auteure), Vincent Brunner (journaliste spécialisé BD), Robin Cousin (auteur et lauréat 2017), Néjib (auteur et lauréat 2016) a salué en Sabre ce « récit muet et poétique d’une grande audace, avec un bel éloge de la différence et de la fragilité ».

Né en 1979 à La Seyne-sur-Mer (Var), Eric Feres a fait ses études à la Villa Arson, école d’art située à Nice. Il vit à Lyon et y travaille en tant que fonctionnaire. Il expose, en 2012, dans une galerie à Grenoble et participe à un recueil intitulé Les Copains (Jets Éditions) en 2009 ainsi qu’au fanzine Komiki en 2013. « Sabre » (Dargaud, 2019) est son premier album, une œuvre singulière et fascinante qui met en scène un petit tigre à dents de sabre durant le pléistocène.

Le vainqueur sera célébré pendant le prochain festival Quai des Bulles, qui se déroulera les 25, 26 et 27 octobre 2019. Une rencontre aura lieu avec l’auteur le samedi 26 octobre à 16h30 en Rotonde Cartier du Palais du Grand Large.

Sabre