Parenthèse Patagone, au bout du rêve

Parenthèse Patagone Aller en Patagonie, Aude Picault s’est découvert au hasard d’une balade en dériveur une envie pressante d’aller y faire un tour. Ce qui on en conviendra n’est pas ni la porte à côté, ni un lieu de vacances sous les cocotiers. Peu importe. Elle embarque son Mathieu et trace sa route vers Ushuaïa. Direction la Terre de feu pour une rencontre avec cet endroit du bout du monde dont elle va ramener un étonnant et subtil carnet de voyage sous forme d’aquarelles, de cartes et de légendes où l’humour flirte avec la description des conditions de vie à la dure rencontrées par le couple.

Ushuaïa, départ en voilier vers le Grand Sud, Aude Picault note, dessine, tangue. Le Chili à Puerto Williams, Caleta Olla. Superbes paysages qu’elle restitue au fil des pages, des gris, des bleus qui percent parfois dans le ciel. Castors, guanacos, des criques aux sommets blancs et les williwaws qui se déchainent. Terres plus ou moins connues, Aude Picault raconte aussi d’un ton alerte sa balade hors civilisation.

On la suit avec parfois envie sur ces dix jours patagons. Elle est allée au bout de son rêve, un brève parenthèse comme elle dit alors qu’un an ne suffirait pas à tenter de faire le tour de cet univers unique. Une belle conception graphique mais surtout humaine, un reportage en nuances et supporté aussi par le talent de peintre d’Aude Picault.

Parenthèse Patagone, Dargaud, 17,95 €

Parenthèse Patagone