Orbital, premières rencontres extraordinaires dans la galaxie

Séduit par Orbital, un hors série remarquable qui raconte les premières rencontres avec les peuples de notre galaxie que l’on retrouve dans la série. On refait connaissance avec des héros et des extra-terrestres de tout poil. On lit, on regarde et on rêve, ou on frémit.

Orbital Premier vol pour Nina, pilote de chasse qui va se trouver confrontée à de curieux vaisseaux qu’elle est la seule à voir. Comme elle a un peu tendance à abuser de produits illicites pour arriver à être la meilleure il va y avoir du grabuge mais de curieux « étrangers » viendront à son aide.

Les histoires courtes s’enchaînent. Des enfants vont entendre en direct leurs parents dans une station orbitale voir de bien curieux visiteurs aborder leur vaisseau. Un couple et sa progéniture fera une dramatique expérience dans un parc d’attraction consacré à la faune venue d’une autre planète. Se succèdent ensuite des portraits écrits et illustrés sur d’autres peuples, des chroniques galactiques qui se lisent comme autant de petits tableaux encyclopédiques.

Cette anthologie est vraiment un régal. Au dessin on a aimé Toledano bien sûr pour Nina. Bannister, Montlo, Homs et Serge Pellé au trait très Loisel sont dignes de Mézières. Runberg a le génie inventif et poétique de Christin.

Orbital, Hors-série, Premières rencontres, Dupuis, 16,50 €

Premières rencontres