Wayne Shelton Tome 14, good bye Vietnam

On le suit plus ou moins régulièrement Wayne Shelton, héros aguerri, vieillissant mais efficace, à l’humour british scénarisé par Jean Van Hamme et dessiné par Christian Denayer. Pour ce tome 14 c’est un retour au Vietnam que l’on fait avec un Shelton très jeune qui est Béret Vert dans les Forces Spéciales au moment de la chute de Saïgon. Et à la clé il faut bien évacuer les réserves d’or de la banque nationale vietnamienne pour que le Vietcong ne s’en empare pas. Une occasion de rêve pour s’assurer un avenir heureux à moins que tout ne dérape et que bien longtemps après le passé ne rattrape Wayne.

L'or de Saïgon

La Superbe baie d’Ha Long. Honesty et Wayne navigue sur un voilier. Wayne se souvient des attaques d’hélicos US contre les jonques viets. Il a passé trois ans au Vietnam pendant la guerre dans une unité d’élite de commandos derrière les lignes ennemis. Il était devenu un spécialiste de la jungle et a été fait prisonnier le jour de la chute de Saïgon le 30 avril 1975. Un mystérieux colonel US lui avait confié comme mission avec ses hommes de braquer le véhicule blindé qui évacuait les réserves d’or de la banque centrale du Sud-Vietnam. L’or serait destiné à aider les GI’s blessés au combat. Pas dupe Wayne mais il intercepte le convoi bien que le gouverneur s’enfuit avec la clé du fourgon. Retour à Saïgon avec le fourgon, livraison au colonel mais il y a de l’eau dans le gaz.

Wayne Shelton

Une atmosphère lourde dans un contexte bien reconstitué de la guerre du Vietnam. Coups tordus bien sûr, magouille, mais Wayne n’a pas la mémoire courte même si l’or se barre. Action garantie sur mesure, paysages de jungle, ambiance Platoon, et bon raccord avec retour de nos jours. Ce qui pourrait remettre en cause les projets matrimoniaux d’Honesty et de Wayne. De quoi être en colère. Du carré traditionnel bien dessiné par Denayer. Et puis on est au Vietnam, pays superbe.

Wayne Shelton, Tome 14, L’or de Saïgon, Éditions Dargaud, 13,95 €

Wayne Shelton

4.3/5 - (3 votes)