Mass Effect, du jeu au comics

Mass Effect, pour les amateurs de jeux vidéo c’est une saga digne de Star Wars, à la fois développée sur console et jeux en ligne. Pour les profanes, inconnu au bataillon, que les gamers m’en excusent. Édité chez Mana Books dont la devise est de réaliser des ouvrages sur l’univers des jeux vidéo ludiques, Mass Effect nouveau monde est une sorte de prequel BD au dernier volet du jeu vidéo Mass Effect Andromeda. Les auteurs au scénario sont John Dombrow et Jeremy Barlow qui ont travaillé sur les jeux. Par Sidney Truc.

Mass EffectInitiative Andromède est un projet visant à trouver une nouvelle planète viable pour l’humanité et les autres peuples et d’explorer de nouvelles galaxies. Mais suite à une attaque meurtrière, le lieutenant Teran Kandro s’interroge sur le bien-fondé de la mission. Il décide d’infiltrer l’Initiative afin d’être certain que celle-ci n’est pas destinée à servir de sombres desseins. Le scénario mené par John Dombrow, habitué de l’univers Mass Effect et Jeremy Barlow (dessinateur sur les comics Star Wars, rien que ça) va envoyer Teran Kandro à la découverte de la galaxie pour mener à bien sa mission quitte à contrecarrer l’initiative Andromède.

Au dessin Gabriel Guzman qui a aussi travaillé sur Dark Vador. Son dessin est caractéristique de l’univers des comics et des jeux vidéo. Esthétiquement c’est sympa, la tablette graphique fait son boulot. C’est bien fait, le scénario est très rythmé. Il ne manque que la manette ou la souris pour se retrouver plongé dans l’univers du jeu vidéo, donc clairement les auteurs ont atteint leur objectif. On s’y croirait. C’est propre, détaillé et fidèle. Par contre, à déplorer, et ce n’est pas propre à Mass Effect, c’est que ce type d’ouvrage est purement destiné à des fans de jeux vidéo, qui ont arpentés durant des heures les différents opus. C’est malheureusement inaccessible pour les profanes, au même titre qu’un Code de commerce pour un non initié, on s’y perd, et c’est vraiment dommage.

Nouveau Monde

Il est naturel que ces maisons d’éditions se focalisent sur un secteur de marché d’initiés, zéro prise de risque, mais rendre accessible un univers de ce genre à des gens qui n’ont jamais touché aux jeux pourrait être vraiment sympa. En bref, un très beau travail tant graphiquement que du point de vue du scénario, mais difficilement compréhensible pour les non amateurs.

Mass Effect, Nouveau Monde, Mana Books, 14 €

Donnez votre avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*