Le Bel âge, nouveaux départs

Une histoire de copines, une trilogie signée Merwan sur le passage du statut d’adolescente à celui d’adulte, le Bel âge ferme ses fenêtres sur Leïla, Hélène et Violette.  Après s’être engueulées, vont-elles pouvoir se retrouver pour une dernière ligne droite qui les mènera a à une vie nouvelle ?

Le Bel âgeElles cohabitent mais il y a de la tension dans l’air. Violette a les crocs contre Leïla mais aussi Hélène.  Les trois filles campent sur leur position. Violette va faire un tour chez elle. Son père est nostalgique du Vietnam qu’il a quitté trente ans plus tôt. La France est pour lui la chance de sa fille. Hélène butte sur sa thèse et son directeur qui la suit. Leïla affronte ses parents. Elles arrivent à se retrouver et décident de partir en vadrouille. Direction le Sud chez les parents d’Hélène. Retour aux sources et aux amis d’enfance. Elles se languissent un peu les filles sur la terrasse le soir. D’où une randonnée dans la montagne histoire de remettre les pendules à l’heure avant de rentrer.

Une belle histoire très vraie, bien décrite et ressentie par Merwan. On a envie de les suivre ces trois filles d’aujourd’hui parce que finalement elles n’ont pas d’âge et que leurs tourments, leurs joies sont éternelles, légèrement teintées des nouveautés de notre temps. C’est sûrement cela qui fait qu’on y croit et que leurs destins nous intéressent.

Le Bel âge, Tome 3, Départs, Dargaud, 16,45 €

Départs