Martin Milan pilote d’avion-taxi, le tome 2 de l’intégrale

La suite des aventures d’un pilote de choc en bottes fourrées, Martin Milan pilote d’avion-taxi, après un premier tome, poursuit un retour dont on ne peut dire que du bien. Un pilote un brin rétro avec un zinc casserole au moins au départ, le Vieux Pélican. Son créateur, c’est Christian Godard (La Jungle en folie, Norbert et Kari précurseurs de Milan) qui a dit que Milan c’est presque Tanguy (Michel) à l’envers. Un drôle de zigoto Milan, pilote de brousse au grand cœur, parfois désabusé mais Robin des Bois des airs. L’excellent et fin connaisseur Patrick Gaumer signe le dossier d’introduction de 30 pages à ce second volume dans lequel il détaille l’œuvre de Godard. Martin n’est pas un héros classique mais plutôt un anti-conformiste épris de liberté.

Martin Milan pilote d'avion-taxiMiss Radada ouvre le bal. Milan convoie la paye du personnel dans son avion. Mais il y a des malfaisants sur la piste et du sable dans l’engrenage. Débarque une pilote qui a du connaître Saint-Ex, a traversé la Cordillère des Andes. Miss Radada, voler bas en argot de l’air, a de la ressource et avec Milan tombe sur une combine mortelle. L’Émir aux 7 bédouins enchaine avec le rapatriement d’un héritier en danger. Milan veille au grain. Un album avec une action très mouvementée. Dans Il s’appelait Jérôme, Martin va revenir sur son enfance, sa jeunesse. Son copain Jérôme est malade et Martin va tout faire pour l’aider. Devenus adulte le duo veut devenir pilote. Les Hommes de la boueL’Impossible à portée de main et Mille ans pour une agonie terminent cette intégrale.

Une extrême diversité dans les scénarios, de l’humour mais aussi de l’émotion, Martin Milan n’est pas à l’abri de la vie. Des jeux de mots, des contrées exotiques, des calembours, pince sans rire le Milan. On le retrouve toujours avec une pointe de nostalgie et beaucoup de plaisir.

Martin Milan pilote d’avion-taxi, intégrale, Tome 2, Le Lombard, 29 €

Martin Milan pilote d'avion-taxi