Charly intégrale 2, incontournable

Il reste sans contestation possible l’un des plus mythiques personnages des années quatre-vingt-dix. Charly, petit garçon sympa mais qui peut devenir très dur aidé par son jouet le Cap’tain Foudre, a marqué les pages du journal Spirou car pour la première fois un enfant était le héros d’une série noire doublée de fantastique. Dans l’intégrale 2, Charly fait des cauchemars et un tueur rode.

CharlyTrois albums introduits par un très bon dossier illustré d’inédits composent le recueil. Cauchemars, Le Tueur et L’innocence sont un peu le tournant des aventures de Charly. Poursuivi par le souvenir des morts qui ont parsemé sa jeune vie, Charly est accusé de s’être servi du Cap’tain Foudre pour les tuer. Tout se mélange dans sa tête pendant qu’un tueur en série hante Amsterdam et des villes de Hollande. La mère de Charly essaye de retrouver une vie normale mais son fils finit par comprendre que le tueur est à ses trousses. Seul le Cap’tain Foudre peut l’aider.

Ce qui a fait la force de Charly est le côté très novateur du scénario, la part d’angoisse d’autant plus forte que c’est un enfant qui en est la source. Magda et Lapière atteignent un paroxysme terrifiant avec le personnage du père en arrière plan qui permet d’atténuer la violence tout en faisant rebondir l’histoire. Charly va vieillir. Une BD subtile, inclassable et qui est un incontournable.

Charly, Intégrale, Tome 2, Dupuis, 20,50 €