Lonesome T2, Swolfs boucle le premier épisode

Il poursuit sa route semée de cadavres, Lonesome. Il a un compte à régler avec un pasteur dévoyé peu de temps avant que n’éclate la Guerre de Sécession. Yves Swolfs, spécialiste et amoureux du genre, a concocté un western à tiroirs. Des héros atypiques, chefs de bandes dans un Sud profond qui sera bientôt dévasté, l’esclavage, des shériffs de tout bord, et un solitaire taiseux qui peut lire dans l’esprit des autres, on remonte en selle avec ce tome 2 qui clôt en fait un premier épisode. Il n’a pas fini sa chevauchée Lonesome. On ne s’en plaindra pas car le dessin de Swolfs est toujours aussi inspiré et on veut tout savoir sur les origines de ce justicier qui fait mouche à tous les coups avec sa carabine Henry.

Lonesome Il est en prison, Lonesome. Un Marshall et ses hommes viennent le récupérer pour qu’il soit jugé. Mais en chemin, c’est son silence qu’on veut obtenir et on tente de le tuer. Il a de la ressource le solitaire et en prime reçoit un coup de main de l’ex-shériff du coin. Ce qui lui permet de repartir sur les traces de Markham et de ses tueurs, et peut-être de ses commanditaires. Sur la route il tombe sur une bande de Ruffians qui sont aussi à la recherche de Markham. Ils ont réussi à capturer un de ses hommes. Lonesome a besoin de ses renseignements et se fait accepter par la bande de hors-la-loi qui veulent mettre le feu aux poudres entre le Sud et le Nord. Mais les choses tournent mal.

Il aura des alliés inattendus Lonesome, sonde les âmes et dévoile une partie de son passé. On sait enfin pourquoi il poursuit Markham. Et aura les clés en main pour continuer à se venger. Fin de l’épisode, Lonesome a encore une sacrée route à faire. Politique, grande Histoire, fantastique, western dans des plaines enneigées, Swolfs a bâti un scénario solide, clair, que son dessin fait vivre à merveille.

Lonesome, Tome 2, Les Ruffians, Le Lombard, 14,45 €

Les Ruffians