Centaurus T3, panique à bord

Tout se complique sur la planète Véra. Une patrouille envoyée par le vaisseau-mère qui erre dans l’espace avec les survivants terriens tombe sur une reconstitution du Mont Saint-Michel dans un monde hostile. Dans l’espace il faut aussi faire face à de mystérieux visiteurs qui se cacheraient à bord. Dans ce tome 3 de Centaurus Leo et Rodolphe laissent libre cours à leur imagination toujours aussi riche. Mais conservent une maîtrise parfaite du récit. Au dessin Zoran Janjetov s’inscrit tout à fait dans la ligne de Leo et apporte son talent à la restitution d’un univers très marqué et qui fait tout le charme de cette série.

CentaurusLe Mont Saint-Michel grandeur nature, des souvenirs pour touristes, et des traces de vie, l’équipe de Mary Maë, les jumelles aux pouvoirs psychiques, Bram le chasseur, Fen Liu le pilote de la navette et du véhicule d’exploration, le docteur Janet Goldman et l’ingénieur Richard Klein lance des drones d’exploration et découvre des immeubles alors que des relations sentimentales se nouent entre certains. A bord du vaisseau on a retrouvé des scaphandres et des membres de l’équipage sont agressés et tués. Sur Véra des monstres peuplent la forêt et les buildings de la ville en ruine que visitent la patrouille alors que June, une des jumelles, n’a pas été capable comme d’habitude de déceler le danger qui menaçait. Et dans l’espace rien ne va plus.

Avec Leo et Rodophe tout va très vite. On n’est jamais en position d’attente. L’action prime, les rebondissements les plus inattendus aussi et ce tome 3 en fait le plein. Les personnages ne sont jamais parfaits, ont leurs failles et leurs défauts. Deux intrigues en fait se renvoient la balle, sur Véra en dans le vaisseau. On sent bien qu’elles sont liées et peu à peu l’étau se resserre. Une belle vision de ce que peut être la science-fiction moderne, à la fois poétique, musclée et innovante sans complication outrancière. Mais c’est vrai que le duo Leo-Rodolphe a une certaine expérience et fonctionne en parfaite harmonie.

Centaurus, T3 Terre de folie, Delcourt, 12 €

Terre de folie