Survivants épisode 4, le charme de l’imprévisible Leo

Des sauts temporels, des extra-terrestres qui savent ce qu’ils veulent et sans états d’âme, un peuple d’amphibiens pas sympas, des pirates, Leo avec sa verve et son imagination débordante a concocté dans l’épisode 4 des Survivants de quoi satisfaire tous les fans de ses séries. Il a même, mais on ne dira pas qui, réintégré une vieille connaissance dans l’histoire. Des trouvailles en permanence appuyée sur une ligne directrice bien calée, ce sont les secrets de la recette Leo, talent en prime bien sûr.

SurvivantsManon et Alex comprennent qu’ils ont fait un saut dans le temps de 93 ans. Ils pensent désormais être les deux seuls humains de la planète. Mais le peuple amphibien dans sa ville flottante est aussi là et donc a aussi été décalé dans le temps. Djamile est entre leurs mains. Manon et Alex veulent la libérer avec l’aide d’Antac et Selkert, les extra-terrestres qui veulent y aller seuls. Manon et Alex les obligent à les accompagner. Le commando réussit son coup de force mais Manon est blessée. Djamile semble en mauvais état. Ils se réfugient sur une île où ils vont avoir une énorme surprise.

Manon et Alex ne sont pas au bout de leurs aventures. De grosses bestioles volantes ou marines ponctuent le débat. Leo a ce dessin qui s’adapte à un univers sans pareil. Il n’hésite jamais à ne pas aller vers ce qui pourrait apparaître comme logique, et rebondit dans une autre direction. Imprévisible Leo et c’est ce qui fait son charme.

Survivants, épisode 4, Anomalies quantiques, Dargaud, 11,99 €

Anomalies quantiques
Leo ®