Retour sur Aldébaran T2, Leo accélère le rythme

Le cube qui flotte au dessus du sol d’Aldébaran est bien une porte vers un monde inconnu mais semble-t-il peuplé d’humains. Kim est revenue chez elle mais pour trouver une situation politique qui remet en cause la présence des extra-terrestres, les Tsaltérians, ses amis, sur la planète. Sa fille a été grièvement blessée dans un attentat qui la visait. Kim a été sauvée par Manon. Devenue son garde du corps, elle a été enlevée par l’un de ceux qui vivent dans le monde parallèle où on accède par le cube quantique. On en était resté aux débuts de l’expédition chargée de la retrouver. Leo a mis en place ce nouvel univers mystérieux dont on va découvrir peu à peu toutes les facettes. Mais comme souvent avec lui, on est aussi dans une sorte de révolution politique et religieuse qui veut imposer des règles liberticides. On ne dit rien du dessin qui est celui de Leo, parfait, sensuel et riche. Une nouvelle étape décisive dans la vie de Kim Keller.

Retour sur AldébaranKim et Luc son repartis par la porte sur Aldébaran. Le reste de l’équipe est restée de l’autre côté. Kim est allée se renseigner à Anatolie sur ce qui se passe au plus haut niveau du gouvernement. Le cube serait un danger avec le risque d’une possible invasion. Le gouverneur a été destitué et remplacée par un pantin aux ordres de la chef de l’opposition, Chandra Mills. Mais Kim obtient qu’on poursuive l’expédition en terres inconnues en utilisant un vieux Range Rover mécanique qui est insensible aux perturbations électromagnétiques. Mano découvre que son ravisseur parle sa langue et n’est pas si agressif que ça. Il utilise un curieux animal proche des dinosaures pour se déplacer. Manon tente le tout pour le tout.

Retour sur Aldébaran

Les enjeux sont multiples dans ce Retour sur Aldébaran. Kim est devenue un personnage incontournable aimée de la population et craint par les politiques. Qui a voulu la tuer ? Quel avenir pour les Tsaltérians à la technologie très avancée ? Et le cube, si il disparaissait ? Coups de théâtre, rebondissements, personnages forts, relations sentimentales, Leo, pour qui l’humain prime, accélère le rythme et le tome 3 verra l’épilogue de ce retour aux sources mouvementées.

Retour sur Aldébaran, Tome 2, Dargaud, 13 €

Retour sur Aldébaran