Northlanders, les Vikings sont de retour

Les Vikings, ces hommes du Nord, les Northlanders, sont les héros de ces chroniques signées Brian Wood. Revenir sur les idées reçues, replacer les Vikings dans leur contexte de navigateurs, de conquérants mais aussi de marchands, c’est la découverte que l’on fait en se plongeant dans le tome 1 dont Brian Wood a confié le dessin à plusieurs auteurs. Balade aux confins glacés d’un monde violent mais qui avait ses règles bien établies.

NorthlandersLe livre anglo-saxon ouvre la collection. On lira avec attention le dossier qui précède les planches. Il est signé Patrick Weber qui rend aux Vikings ce qui leur appartient, « civilisation fascinante et plus subtile qu’on ne croit ». Viennent ensuite les histoires. Un jeune garçon va renier sa famille saxonne quand les Vikings s’attaquent à son village. Emmené au loin, il devient à son tour un chef Viking, un Normand avide de combats et de conquêtes. Des femmes enchaînent : trois guerrières qui ont emporté un trésor dans un ancien fortin romain au milieu des eaux vont décimer une troupe saxonne. La partie III est celle qui marque l’ouvrage. Sven des Orcades de retour de Constantinople apprend que son oncle a tué son père et confisqué ses biens. Pas content Sven qui revient chez lui pour régler ses comptes. Il lui faudra la ruse et l’aide d’une femme archer pour arriver à ses fins. Un grand moment cette aventure avec Sven le revenant.

La Fille de Thor, La Croix et le marteau pour terminer le tome, on ne lâche pas cet énorme pavé de près de 500 pages. Un plaisir jubilatoire comme celui d’un grand film, d’une belle série que l’on sait avoir une autre saison, une suite, que l’on relira pour en savourer les nuances, Northlanders, hormis le talent de Brian Wood, bénéficie aussi de celui de Dean Ormston, Danijel Zezelj (une mention spéciale pour l’épisode Skajaldmös), Davide Gianfelice, Marian Churchland. A venir Le Livre Islandais et Le Livre européen. Superbe.

Northlanders, Tome 1, Le Livre anglo-saxon, Urban Comics, 28 €

Le Livre anglo-saxon