Holly Ann T4, le Klan de retour

On a dû laisser passer par inadvertance le tome 3 des aventures au sein du bayou de la jolie et pertinente Holly Ann, détective en jupons du Vieux Carré à La Nouvelle Orléans en ce début de XXe siècle. Dommage car c’est une excellente série. Le tome 4, L’Année du dragon, signé par Kid Toussaint et Stéphane Servain est un retour aux sources, celles de l’esclavage, de la guerre de Sécession et du Klan qui se remet à sévir. Il y a toujours une place pour un léger parfum ésotérique et fantastique avec Holly Ann, cette fois encore.

Holly AnnDes cadavres par dizaines pendus dans le bayou, Holly Ann et Lando, son ami flic à La Nouvelle Orléans sont horrifiés. Ce sont des Marrons, anciens esclaves réfugiés dans ces marais de Louisiane et qui ont continué à y vivre. Auprès d’eux un cagoule signe que les coupables seraient des membres du Klan. Ils trouvent un curieux flacon avec un dragon sur l’étiquette. Holly Ann se souvient sept ans plus tôt de sa rencontre avec Ezekiel Duroy qui a vaincu le terrible Ugly green bear. Il portait une patte de dragon en talisman. Revenue à La Nouvelle Orléans, Holly se renseigne sur le flacon. Ce serait de l’opium mais il effraye ceux à qui elle le montre. Elle découvre l’endroit où est caché l’opium mais elle est agressée. Inconsciente, elle fait de curieux rêves. Elle se réveille avec Lando auprès d’elle qui l’a soignée. Il doute que ce soit vraiment le Klan coupable des meurtres. Dans le quartier chinois des incidents ont lieu au sujet de l’opium. De retour chez elle elle découvre son appartement saccagé et le pendentif de Duroy, le chasseur de primes, accroché au mur. Pourtant elle se souvient que c’est elle qui a tué Duroy autrefois.

Une intrigue un brin complexe qui se comprend d’autant mieux si on a suivi depuis le début la série. Holly Ann est un personnage à multiples facettes, qui a des dons qu’elle découvre petit à petit. Mais tout se met en place pour en arriver à un dénouement attendu. Holly Ann est attachante, hors normes, les ambiances parfaitement reconstituées par Toussaint et Servain. Un beau dessin qui louvoie entre Rossi et Giraud mais a ses spécificités.

Holly Ann, Tome 4, L’Année du dragon, Casterman, 13,95 €

L'Année du dragon