Paris Maléfices, des légendes fantastiques

Paris est bourrée de secrets dangereux. La preuve, le Bureau des Affaires Publiques surveille des phénomènes inquiétants qui vont faire des victimes. Paris Maléfices, une nouvelle série chez Delcourt signée Pécau et Dim. D va tout dévoiler sur ces nouveaux mystères.

Paris Maléfices La Tour Saint-Jacques est ravalée. Avec elle les gargouilles qui la décorent. Quand un responsable de ce renouveau fait un vol plané direction le bitume, lacéré par des griffes énormes, le commissaire chargé de l’enquête recrute Victor V., un escroc aux livres anciens qui connaît par cœur les légendes urbaines de la capitale. Mais le flic aux faux airs de Philippe Noiret a de la concurrence sur l’affaire avec Charles, spécialiste de l’occulte. Enquête en finesse et sur des gargouilles baladeuses qu’on a eu le tort de ne pas replacer dans le bon ordre en haut de la tour, il y a du boulot pour le Bureau des Affaires Publiques confrontée à une belle brune diabolique. Faudra employer l’artillerie lourde.

Il y a un ton dans cette série aux héros atypiques et aux histoires qui sentent le soufre. Pécau a été emballé par ces mystères de Paris qu’il a décryptés pour lancer sa série bien écrite et dont l’humour fait bon ménage avec le fantastique ou le paranormal. Dim D. maîtrise le dessin sans erreur notable. Au contraire, les ambiances un peu glauque lui vont bien et on se laisse emporter.

Paris Maléfices, Tome 1, La Malédiction de la Tour Saint-Jacques, Delcourt, 14,30 €

La Malédiction de la Tour Saint-Jacques