La fin du monde est indicible

L’apocalypse, une invasion destructrice venue on ne sait d’où. Dans Indicible le jeune Kyle qui vient de perdre ses parents dans un curieux accident de voiture est peut-être le seul qui peut sauver la Terre.

IndicibleUne expérience scientifique qui tourne mal, un espace ouvert à des entités lointaines, des zones détruites sans que l’on sache pourquoi, le président des États-Unis retenu en otage par un personnage immortel, ce premier album fait frissonner de peur et de plaisir. Patrick Renault au scénario, Ruizgé au dessin ( il a signé avec Ange la Geste des chevaliers dragons) ont tapé fort avec une histoire qui tient bien la route.

Kyle, le héros, sera suivi par une équipe de la CIA prête à tout pour le récupérer et si besoin le livrer à ces envahisseurs lointains. Accompagné de la psychiatre qui l’a soigné après l’accident, ils vont assister impuissants aux attaques des Grands Anciens. Une mise en scène très élaborée et un dessin réaliste qui colle bien à l’action très enlevée, à quand la suite pour savoir si notre monde disparaîtra ?

Indicible, Tome 1, Les Dieux noirs, Soleil, 13,95 €